Aides financières

Tableau des aides 2022

MaPrimeRénov', le Coup de Pouce économies d'énergie, les CEE classiques, l'Eco-PTZ, la TVA réduite ou encore les subventions des collectivités locales... Profitez vite des nombreuses aides financières pour la rénovation et l'efficacité énergétique des bâtiments !

Les aides financières 2022 pour vos travaux de rénovation énergétique

Dans la continuité de 2020 et 2021, les aides financières pour la rénovation énergétique des logements se poursuivent. La réalisation de travaux de chauffage mais également d'isolation ou de ventilation, permettront de faire des économies d'énergie, d'améliorer le confort des occupants des logements concernés et enfin, de faire un geste pour l'environnement en limitant les rejets polluants de systèmes de chauffage vétustes. Ces enjeux énergétiques et climatiques majeurs sont aujourd'ui poussés par des aides financières assez importantes et diverses. Elles s'adressent principalement aux propriétaires occupants, aux bailleurs et aux copropriétaires mais sous conditions (ancienneté du logement, revenus des ménages, qualification des professionnels qui interviennent...).

Les montants de MaPrimeRénov' par exemple, vont de 1.200€ pour un chauffe-eau thermodynamique à 10.000€ pour une pompe à chaleur géothermique, une chaudière à granulés de bois ou un système solaire combiné. MaPrimeRénov' octroie également un bonus "sortie de passoire thermique" pour les logements qui sortent de l'étiquette énergie F ou G, un bonus BBC pour ceux qui atteignent l'étiquette énergie A ou B ainsi qu'un accompagnement (assistance à maître d'ouvrage) pour bien appréhender les travaux, choisir les artisans ou encore réaliser l'ensemble des démarches administratives. 

Les montants de primes varient en fonction des types de ménage. Il existe 4 grandes catégories de ménages classés suivant leur RFR (Revenu Fiscal de Référence) ainsi qu'une 5ème catégorie que sont les copropriétaires.

Les autres aides financières sont toujours disponibles : les primes CEE des fournisseurs d'énergie dont le dispositif Coup de Pouce qui va jusqu'à 4.000€ pour une pompe à chaleur, une chaudière bois ou un système solaire combiné, la TVA à taux réduit, l'Eco-prêt à taux zéro ou encore le chèque Energie...

Pour bénéficier de ces aides, deux conditions :

  • Faire réaliser les travaux par des professionnels qualifiés RGE. Depuis le 01/01/2020, le professionnel doit obligatoirement avoir effectué une visite préalable du logement avant de préconiser les travaux à effectuer.
  • Respecter les critères techniques des équipements. Même si la quasi totalité des matériels Viessmann sont éligibles aux aides, il vous appartient de vérifier ce point auprès de votre installateur avant toute signature du devis de remplacement de votre ancien matériel. D’ailleurs, la facture de votre installateur devra mentionner la totalité des critères d’éligibilité de votre matériel aux diverses aides.

Outre le bénéfice des aides, une installation réalisée dans les règles de l’art par un installateur qualifié RGE permet de réaliser des économies d'énergie, d'apprécier un confort accru dans son habitat, d'augmenter la valeur patrimoniale de son bien, ainsi que de préserver l'environnement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Avec les matériels et solutions thermiques Viessmann, performantes et économes en énergie, associées aux diverses aides financières actuelles, vous disposez de tous les atouts pour moderniser efficacement et améliorer durablement votre confort, sans plus attendre.

Consultez le guide de l'ADEME sur les aides financières ou téléchargez le tableau ci-dessous.

Que faire pour obtenir les aides ?

La première prime à demander est celle des énergéticiens, c'est-à-dire la prime liée à la collecte des Certificats d'Economie d'Energie dont fait partie le Coup de Pouce Chauffage. Les énergéticiens (encore appelés "obligés" dans le jargon des CEE) EDF, Butagaz, Antargaz sont notamment partenaires de Viessmann. Demandez à votre installateur qu'il vous renseigne sur leurs niveaux de primes CEE et Coup de Pouce Chauffage. Vient ensuite MaPrimeRénov, le dispositif gouvernemental.

Pour ces deux primes, il est impératif de ne signer le devis qu'après avoir fait votre demande (ouverture de dossier auprès de l'énergéticien choisi pour le CEE/Coup de Pouce et sur le site web maprimerenov.gouv.fr pour la prime MaPrimeRénov') et qu'elle ait été acceptée. En effet, l'information préalable qui vous est donnée, constitue la preuve que l'énergéticien ou l'organisme verseur de la prime ont bien influé sur votre décision de moderniser votre installation de chauffage !

Pour vous faire accompagner, le plus simple est certainement de s'adresser au service public France Rénov'. La mission des conseillers France Rénov' est de guider les particuliers, les professionnels et les collectivités qui souhaitent entreprendre des travaux d'économies d'énergies, notamment par des conseils mais également pour leur faciliter l'accès aux diverses aides actuellement en vigueur.

Le service France Rénov' est accessible par téléphone (0808 800 700) ou via leur site Internet sur lequel se trouve bon nombre de conseils, en particulier les adresses où, partout en France, vous pourrez prendre rendez-vous avec un conseiller.

Vous pouvez également demander conseil à votre installateur, il pourra vous orienter et vous informer sur les différents organismes et les procédures pour la réalisation de vos dossiers. Retrouvez des installateurs proches de chez vous juste ici.

La prime MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' est la prime gouvernementale. Avec la prime Coup de Pouce qui est en quelque sorte un "super Certificat d'Economies d'Energie", MaPrimeRénov' représente l'incitation financière la plus attrayante.

  • Pour qui ? Principalement les propriétaires occupants et les propriétaires-bailleurs. Les copropriétaires peuvent demander l'aide MaPrimeRénov' Copropriété (demande à faire par le syndic) pour les parties communes des copropriétés à condition que celles-ci soient composées à 75% minimum de résidences principales et que les travaux représentent un gain énérgétique d'au moins 35%. Les ménages sont classés en 4 catégories de couleur selon leur RFR (Revenu Fiscal de Référence) : ménages aux revenus "très modestes" (couleur bleue), ménages aux revenus "modestes" (couleur jaune), ménages aux revenus "intermédiaires" (couleur violet) et ménages aux revenus "élevés" (couleur rose). 
  • Quel logement ? Habitation principale du ménage, maison individuelle ou appartement achevé depuis plus de 15 ans.
  • Quels montants ? Prime fixe par type de travaux jusqu'à 11.000€ pour les propriétaires occupants ou bailleurs, prime variable de 25% du montant des travaux pour les copropriétés (avec un maxi de 3.750€ par logement x nombre de logements).
  • Ecrêtement de l'aide : chaque type de dépense éligible est plafonné et le montant cumulé des aides ne peut dépasser :
    - 90% du coût total des travaux TTC éligibles pour MaPrimeRénov' Bleu (10% de reste à charge minimum pour le particulier)
    - 75% du coût des travaux TTC éligibles pour MaPrimeRénov' Jaune (25% de reste à charge minimum pour le particulier)
    - 60% du coût des travaux TTC éligibles pour MaPrimeRénov' Violet (40% de reste à charge minimum pour le particulier)
    - 40% du coût des travaux TTC éligibles pour MaPrimeRénov' Rose (60% de reste à charge minimum pour le particulier)
  • Plafonnement total de l'aide : le montant total de l'aide ne peut excéder sur une période de 5 ans 20.000€ par logement (sur une période de référence actuelle du 01/01/2020 au 31/12/2024).
  • Par qui ? Un professionnel ou artisan qualifié RGE.
  • Cumulable ? Oui, avec l'Eco-PTZ sous réserve que le logement soit situé dans le périmètre d'une Opération d'amélioration de l'habitat (Opah), la TVA à taux réduit, le CEE et l'offre Coup de Pouce, Action Logement ou encore les aides locales...
  • Bonus, accompagnement et rénovation globale : la nouvelle mouture de MaPrimeRénov' introduit également une prime forfaitaire pour une rénovation globale (bouquet de deux travaux minimum avec un gain énérgétique d'au moins 55%), un bonus "sortie de passoire" pour les logements qui sortent des étiquettes énergie F ou G, un bonus "Bâtiment Basse Consommation" pour les logements qui atteignent l'étiquette énergie A ou B et enfin un accompagnement des ménages qui le souhaitent pour leurs travaux, de façon à bien conduire ceux-ci, bien choisir les artisans et réaliser les démarches administratives parfois complexes.

MaPrimeRénov' Sérénité est une prime spécifique pour les propriétaires occupants classés en catégories "modestes" et "très modestes", dont les logements ont plus de 15 ans et seront encore occupés au moins 3 ans. Il faut réaliser un gain énergétique d'au moins 35% et atteindre l'étiquette E. L'aide est proportionnelle au montant des travaux : jusqu'à 50% pour les ménages "très modestes" et 35% pour les ménages "modestes") avec un plafond de 30.000€HT. Cette aide comprend également les bonus "Bâtiment Basse Consommation" et "sortie de passoire". Enfin, elle sera cumulable avec les CEE à partir du 01/07/2022.
Attention, pour prétendre à MaPrimeRénov' Sérénité, il faut impérativement se faire accompagner par un opérateur agréé ou habilité par l'Anah. Plus d'infos sur monprojet.anah.gouv.fr

Les aides des fournisseurs d'énergie

Le dispositif des Certificats d'Economie d'Energie est une obligation encadrée par l'Etat pour les fournisseurs d'énergie, qui les incite à être à l'origine d'actions d'économies d'énergie. C'est ainsi que les fournisseurs de gaz naturel, d'électricité, de fioul ou de carburant, proposent des primes et/ou des prêts bonifiés pour l'installation de matériels performants. Les Certificats d'Economies d'Energie permettent de bénéficier d'aides financières intéressantes.

A l'intérieur de ce dispositif se trouve notamment le Coup de Pouce Chauffage, avec des primes spéciales pour certains travaux.

  • Pour qui ? Les aides proposées concernent globalement les propriétaires occupants, les propriétaires bailleurs et les locataires. Elles sont plus importantes pour les ménages en situation de précarité (modestes) et grande précarité énergétique (très modestes).
  • Quel logement ? Maison individuelle ou appartement de plus de 2 ans, qu'il s'agisse d'une résidence principale ou secondaire.
  • Pour quels travaux ? Il existe un grand nombre de fiches standardisées descriptives des travaux d’amélioration de la performance énergétique qui valent certificats d'économie d'énergie, sous forme d'une liste de travaux éligibles.
  • Pour quelle durée et par qui ? La 5ème période des Certificats d'Economies d'Energie vient de démarrer au 01/01/2022 et s'étendra jusqu'au 31/12/2025. Le CEE est conditionné à la réalisation des travaux par un professionnel RGE, avec obligation d'une visite préalable du logement avant établissement du devis.
  • Comment en bénéficier ? Obligation de contractualiser avec le fournisseur d'énergie avant la signature du devis qui marque le début possible des travaux.
    Accordable une seule fois sur le même type de travaux.
  • Cumulable ? Oui, avec Ma Prime Rénov' (sous conditions de ressources), le CITE résiduel, la TVA à taux réduit et l'Eco-PTZ.

Le Coup de Pouce Chauffage ou "Prime à la conversion"

Inscrit dans le cadre des CEE, le Coup de Pouce Chauffage bénéficie aux ménages qui acquièrent un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, système solaire combiné) en remplacement de leur ancienne chaudière fioul, gaz ou charbon autre que condensation. Depuis début 2019, cette offre s’adresse désormais à tous les Français. Les montants accordés sont cependant variables selon le niveau de ressources des ménages.

Exclusivement versées par les fournisseurs d'énergie et de carburant inscrits officiellement au dispositif, les primes varient selon le type de ménage entre 2.500€ et 4.000€. Pourquoi changer de chaudière ? Pour faire baisser sa facture de chauffage ! Passer d'une ancienne chaudière à un équipement performant peut vous faire économiser sur votre facture de chauffage et vous apportera un confort supplémentaire. Cela permet aussi d'agir pour la planète, car les énergies renouvelables limitent grandement les émissions de gaz à effet de serre.

S'agissant d'un Certificat d'Economie d'Energie amélioré, ce dispositif exceptionnel n'est pas cumulable avec un CEE classique. En revanche, le Coup de Pouce Chauffage est cumulable avec Ma Prime Rénov', l'Eco-PTZ, la TVA à taux réduit, le chèque énergie et les aides locales.

L’Eco-prêt à taux zéro

Prolongé jusqu'à fin 2023, l'Eco-prêt à taux zéro est accessible sans conditions de ressources, pour financer des travaux d'amélioration de la performance énergétique.

  • Pour qui ? Personnes physiques (propriétaires occupants ou bailleurs) ou personnes morales (sociétés civiles non soumises à l'impôt sur les sociétés, dont au moins un des associés est une personne physique).
  • Pour quel logement ? Résidence principale (maison ou appartement), achevée depuis plus de 2 ans.
  • Pour quels travaux ? L'Eco-PTZ est destiné à financer les travaux d'économies d'énergie et les frais liés à ces travaux : une action individuelle d'amélioration de la performance énergétique, une action globale comme par exemple MaPrimerénov' Sérénité ou permettant d'augmenter la performance du bâtiment d'au moins 35% par rapport à la situation avant travaux.
  • Pour quelles dépenses ? Les coûts de la fourniture et de la pose des équipements, produits et ouvrages nécessaires à la réalisation des travaux d’économie d’énergie. Les coûts des travaux induits, indissociablement liés aux travaux d’économie d’énergie, y compris la dépose et la mise en décharge des équipements existants. Les frais de maîtrise d’œuvre et des études relatives aux travaux. Les frais de l’assurance maître d’ouvrage éventuellement souscrite par l’emprunteur.
  • Quel montant ? Le montant de l'Eco-PTZ est égal au maximum à 15.000€ pour une action seule, 25.000€ pour un bouquet de deux travaux, 30.000€ pour un bouquet de trois travaux et 50.000€ pour une action de performance énergétique globale.
  • Par qui ? Seuls les travaux réalisés par des professionnels qualifiés RGE donnent droit à l'Eco-PTZ.
  • Quelle durée ? La durée de remboursement est limitée à 15 ans et 20 ans pour l'Eco-PTZ "performance énergétique globale".
  • Comment obtenir l'Eco-PTZ ? Il faut remplir un formulaire-devis avec un professionnel RGE, puis le présenter à un organisme de crédit signataire d'une convention avec l'état. A partir de l'émission de l'offre de prêt, le délai de réalisation des travaux est de 3 ans.
  • Cumulable ? Oui, avec Ma Prime Rénov,' la TVA à taux réduit, le CEE et l'offre Coup de Pouce Action Logement ou encore les aides locales.

La TVA à taux réduit

Le taux de TVA réduit à 5,5% s'applique à la quasi-totalité des travaux d'amélioration de la performance énergétique. Attention toutefois, le taux réduit de TVA n'est pas applicable pour certains gros équipements comme les systèmes de climatisation avec pompes à chaleur air/air ou encore les chaudières gaz ou fioul autres qu'à très haute performance énergétique.

  • Pour qui ? Propriétaires occupants, bailleurs, syndicats de propriétaires, locataires, occupants à titre gratuit et sociétés civiles immobilières (SCI).
  • Pour quels logements ? Pour des logements achevés depuis au moins 2 ans (maisons ou appartements) qu'il s'agisse de résidences principales ou secondaires.
  • Pour quels travaux ? Globalement pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique : les chaudières à condensation ou micro-cogénération (hors fioul),  les pompes à chaleur aérothermiques, géothermiques ou hybrides ou les pompes à chaleur pour l'eau chaude sanitaire (chauffe-eau thermodynamiques), les systèmes de régulation, les équipements de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable solaire thermique ou biomasse.
  • Cumulable ? Oui, la TVA à taux réduit est un avantage fiscal qui vient réduire votre facture TTC. Elle est indépendante de toutes les autres aides et donc cumulables avec toutes.