Votre installation de chauffage montre des signes de faiblesse ?

Voilà quelques temps déjà que votre chaudière vous offre confort et chaleur dans votre habitation, mais rien n'est éternel et vous réfléchissez tout doucement à changer votre chaudière.

Reprenez le sujet du chauffage en main et posez vous toutes les bonnes questions avant de foncer. Viessmann vous donne quelques conseils d'expert sur les fondamentaux.


Comment fonctionne mon installation de chauffage ?

Le système de chauffage Viessmann est généralement composé de plusieurs éléments : un générateur c’est à dire une chaudière ou une pompe à chaleur, un système de régulation du générateur, des conduites et des émetteurs (radiateurs ou plancher chauffant) diffusant la chaleur.

Chaque partie du système de chauffage Viessmann joue un rôle bien particulier :

  • La régulation (ou régulateur) est la tête pensante, le cerveau du système. Cet élément commande l’ensemble de l’installation, selon les paramètres définis par l’utilisateur. Attention, certains réglages doivent être effectués par un professionnel, idéalement celui qui va s’occuper de la maintenance de l’installation,
  • Le brûleur consomme le combustible, ce qui permet de chauffer l’eau présente dans votre chaudière,
  • Les conduites du bâtiment permettent à l’eau d’arriver jusqu’aux appareils de chauffage comme les radiateurs, grâce aux pompes de circulation.
  • Les radiateurs, irrigués par l’eau chaude provenant de la chaudière, diffusent la chaleur dans les différentes pièces de votre habitation. L’eau chaude repart ensuite via les conduites vers la chaudière et le cycle du chauffage recommence.

À noter que Viessmann a développé une gamme de chaudières présentant certaines spécificités techniques, élaborées par ses laboratoires de Recherche et Développement. Les chaudières Viessmann comportent des corps de chauffe différents de ce que l’on trouve habituellement sur le marché. Leur conception novatrice et brevetée favorise les échanges de chaleur et la condensation, qui s’avèrent plus rapides et plus performants. Pour la production de flamme, des brûleurs spécifiques ont été brevetés par la société Viessmann.


Quels sont les signes indiquant qu'il faut remplacer ma chaudière ?

Quand remplacer ma chaudière ? Si votre chaudière a plus de 10 ans, la vigilance s’impose. Avant ce délai, il est extrêmement rare de devoir changer de chaudière.

Plusieurs indices doivent vous alerter sur la nécessité de changer votre chaudière :

  • votre chaudière a plus de 20 ans. L’évolution des normes, des technologies et des performances des appareils de chauffage justifie à elle seule un changement de chaudière,
  • vous avez repéré un bruit inhabituel et qui se répète : au début, il se présente comme un bruit d’ébullition dans les tuyauteries puis devient “sourd” voire se transforme en des “claquements” qui se répercutent dans les radiateurs ou au niveau de la chaudière. Ce type de bruit doit attirer votre attention, car il peut présager d’une panne imminente,
  • votre chaudière tombe fréquemment en panne et ces pannes sont différentes et le plus souvent sans dénominateur commun entre-elles (pannes de brûleur quotidiennes, surchauffes régulières…). Si ces problèmes deviennent récurrents, ce sont souvent les signes annonciateurs d’une panne définitive de votre système de chauffage.

Remplacer sa chaudière est indispensable dans ces trois situations. Un professionnel avisé décidera de la nécessité de vous proposer ce remplacement au vu de l’état général de la chaudière et de ses constats. Il pourra vous conseiller après avoir repéré l’origine des dysfonctionnements ou pannes, et mettre en place des mesures correctives comme le nettoyage de l’installation de chauffage, puis préventives comme un traitement d’eau de chauffage afin de préserver l’installation dans la durée.

À noter que vous pouvez bénéficier de certaines aides financières attribuées par l’État aux particuliers désireux de changer leur système de chauffage vieillissant. Ces aides sont également cumulables avec des offres de financement avantageuses ainsi qu’avec des actions commerciales des fabricants et/ou de leurs partenaires.
 


Pourquoi opter pour une nouvelle chaudière ?

Remplacer sa chaudière permet d’économiser de l’énergie et de l’argent. En effet, une installation vieillissante peut présenter des dysfonctionnements. Conséquence : une facture d’énergie élevée et croissante accompagnée de privations régulières de chauffage ou d’eau chaude sanitaire. La question du remplacement de sa chaudière se pose ou doit être évoquée avec un professionnel, dès lors que l'installation dépasse les 10 ans. Les professionnels conseillent de ne pas attendre qu’une chaudière soit hors-service pour la remplacer. Vous pouvez bénéficier d’aides financières pour le changement de votre chaudière.

Plus performante, mieux isolée, une nouvelle chaudière ajuste la consommation d’énergie à la température extérieure et ne fonctionne plus à des températures inutilement élevées. Une chaudière moderne et connectée permet en plus des conditions extérieures, de contrôler la température ambiante réelle dans l’habitation. Il est alors possible de régler à distance les températures souhaitées pour un confort optimal et une utilisation précise.

Changer de chaudière est aussi parfois l’occasion de changer d’énergie afin de trouver le meilleur compromis entre plusieurs facteurs : l’évolution prévisible de certaines énergies, le recours à une énergie gratuite comme le solaire par exemple, les éventuelles contraintes de stockage et de manutention ou encore le bénéfice d’aides pour la rénovation énergétique en faveur de certaines énergies notamment…
 


Comment réaliser des économies d’énergie ?

Respecter certaines règles d’utilisation de votre chauffage vous permet de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Quelques recommandations d’expert :

  • Réduire la température de votre intérieur d’un seul degré permet de diminuer votre consommation d’énergie de 7% par an. Sans négliger votre confort thermique, choisissez la « juste » température.
  • Maintenir un écart de 3 à 4 degrés au maximum entre la température de la journée et celle de la nuit.
  • Utiliser toutes les fonctionnalités de programmation d’horaires de la chaudière. La clé est de programmer des plages de fonctionnement correspondant à vos habitudes de vie. Durant votre absence (vacances, journée de travail…), il est inutile et coûteux de faire fonctionner votre installation de chauffage. Idem pour l’eau chaude.
  • Limiter la température d’eau chaude sanitaire à 50°C. Au-delà, c’est du gaspillage !
  • Entretenir les radiateurs et libérer l’espace devant les appareils. Un radiateur poussiéreux chauffe moins bien. Pour optimiser le rendement des appareils de chauffage, veillez à les nettoyer fréquemment avec un chiffon humide, à procéder à un désembouage régulier et à ne pas encombrer l’espace devant les radiateurs.

Pour en savoir plus, consultez le blog des experts sur "Ma solution chauffage"   

Réaliser-des-économies-de-chauffage.jpg