Comment purger un radiateur ?

Découvrez les étapes essentielles pour chasser l’air accumulé dans les radiateurs avant la saison de chauffe.

Pourquoi purger ses radiateurs ? 

Le chauffage fonctionne sur la base d'un circuit qui achemine de l'eau chaude vers des radiateurs. Tout part de la chaudière. C’est là que l'eau est chauffée, avant d’être redirigée via un réseau de canalisations et de conduites vers les radiateurs installés dans les différentes pièces du logement. Les radiateurs libèrent alors leur chaleur dans l’air ambiant. 

Pour que le chauffage fonctionne correctement, il est crucial d’assurer une distribution optimale de l'eau de chauffage. Dans ce sens, la présence d'air dans les canalisations entraîne une perturbation du système. Elle empêche les différents radiateurs de chauffer uniformément. Autre effet secondaire gênant, le gargouillement qui résulte du déplacement de ces bulles d'air peut vous empêcher de dormir ou de vous concentrer comme vous le souhaiteriez. 

Enfin, purger vos radiateurs peut vous permettre de réaliser des économies. En effet, lorsqu’un radiateur n'est pas suffisamment alimenté en eau chaude, il faut consommer plus d'énergie pour atteindre la température souhaitée, ce qui entraîne bien sûr des surcoûts. 

Quand purger ses radiateurs ?

Il est recommandé de purger ses radiateurs une fois par an, de façon préventive. Le meilleur moment étant le début de l’automne, c’est-à-dire avant la saison de chauffe et la remise en route de votre chaudière. La purge s’avère également nécessaire si vos radiateurs font des bruits étranges, comme des sifflements ou des gargouillis, ou s’ils sont chauds en bas et froids en partie haute. Cela signifie que de l’air s’est infiltré dans le circuit du chauffage, empêchant l’eau de circuler librement. La purge permet de libérer l’air accumulé dans vos radiateurs et de retrouver ainsi toute l’efficacité de votre installation de chauffage.

A noter : si vos radiateurs sont froids en partie basse, la purge se révélera généralement inutile. Faites appel à un spécialiste qui effectuera le diagnostic de votre installation.

Si vous êtes contraints de purger de manière répétée chaque semaine et tout au long de la saison de chauffe, il convient de prévenir votre chauffagiste afin de repérer d’où provient cette entrée d’oxygène néfaste pour l’installation (purgeurs automatiques défaillants dans les combles, vase d’expansion défaillant…).

Ce dont vous avez besoin pour purger un radiateur

Avant de commencer à purger un radiateur, il faut vous munir de quelques objets simples que l'on trouve dans la plupart des ménages :

  • Un verre, une tasse ou un gobelet
  • Un tissu ou un chiffon
  • Une clé de purge pour radiateur

Si vous n’en avez pas chez vous, vous pouvez acheter à bas prix une clé de purge chez votre spécialiste du chauffage, dans une quincaillerie ou dans un magasin spécialisé dans le bricolage ou les sanitaires. En général, il s'agit d'une clé carrée standard. Certains robinets de vidange peuvent aussi s’ouvrir à l'aide d'un simple tournevis plat. Le morceau de tissu et le récipient vous serviront à récupérer l'eau de chauffage qui s'échappera du radiateur.

Quelles sont les précautions d’usage avant de purger vos radiateurs ? 

Si vous procédez à la purge de vos radiateurs pendant la saison de chauffe, pensez tout d’abord à mettre votre chaudière en position "été". Attendez ensuite que les radiateurs soient froids pour éviter de vous brûler avec l’eau qui sera évacuée lors de la purge. Pour plus de sécurité, protégez-vous en portant des gants adaptés.

Comment purger ses radiateurs ?

Maintenant que nous avons vu quand purger son radiateur et les précautions d'usage à prendre nous pouvons passer à la pratique. La purge de radiateur est un procédé relativement simple pouvant être effectué en 7 étapes :

  1. Commencez par repérer la vis de purge de votre radiateur. Elle est située en haut, sur le côté opposé au robinet permettant de régler la température.
  2. Placez un récipient sous la vis de purge.
  3. Munissez-vous d’une pince multiprise, d’un tournevis plat ou d’une clé de purge selon le modèle de votre radiateur.
    Attention : utilisez un chiffon pour protéger la vis de purge lorsque vous la manipulez. Si vous êtes locataire, vous êtes responsable du bon entretien des radiateurs présents dans le logement.
  4. A l’aide de l’outil adapté, tournez lentement la vis de purge dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, jusqu’à ce qu’un sifflement se fasse entendre. L’air s’échappe de la purge. Il n’est pas nécessaire de desserrer davantage la vis.
  5. Laissez l’air s’évacuer et dès qu’un filet d’eau régulier s’écoule, refermez sans forcer la vis de purge.
  6. Après la purge, rétablissez la pression dans le circuit en remettant de l’eau, à l’aide des vannes de remplissage situées habituellement à proximité de la chaudière. Pour une chaudière murale, ces vannes se trouvent généralement en dessous de l’appareil. Arrêtez le remplissage lorsque le manomètre affiche la pression requise pour votre appareil affiche la pression requise pour votre installation de chauffage.
  7. Remettez en fonctionnement votre système de chauffage. N’oubliez pas de vérifier qu’il n’y a pas de fuites au niveau des vis de purge. Sinon, serrez-les à nouveau, toujours avec précaution, sans forcer.

A noter : il peut se révéler nécessaire de répéter la purge plusieurs fois.

Focus sur le contrôle après la purge

Une fois que vous aurez réussi à purger votre chauffage, il vous restera certaines vérifications à effectuer. Première étape très importante : le contrôle de la pression de l'eau. La purge d’un système de chauffage implique toujours une perte d'eau. S’il s'agit d’un volume important, la pression de l'eau dans le circuit de chauffage risque de chuter. Pour le savoir, il faut consulter le manomètre. Si la pression d’eau est trop faible, il faut remettre de l’eau de chauffage dans le circuit. Faites un suivi pour vérifier que la situation est bien rétablie. Après la purge, le chauffage doit fonctionner pendant au moins une heure. Il faut alors vérifier si le radiateur le plus éloigné de la chaudière contient toujours des bulles d'air. S’il ne s'échappe plus d’air du robinet de purge, cela signifie que vous avez terminé la purge de votre système de chauffage.