La technique de condensation et ses particularités

Lorsqu'il s'agit de tirer le maximum d’énergie d'un combustible et de la convertir en chaleur, la technologie de condensation est ce qui se fait de mieux. Le terme désigne l'utilisation optimale de ce qu'on appelle le pouvoir calorifique supérieur du gaz ou du fioul. De manière plus classique, on utilise le terme “pouvoir calorifique inférieur” pour décrire la chaleur mesurable avec la combustion d'un combustible.

Le terme technologie de condensation est expliqué d'une manière compréhensible

Jusqu'aux années 1970, les chaudières à température constante étaient encore considérées comme l'état de l'art. Elles ont ensuite été remplacées par des chaudières à basse température, ces dernières étant encore utilisées dans de nombreux foyers aujourd'hui. Les deux types de chaudières ont un point commun : elles n'utilisent la chaleur générée comme température mesurable (valeur calorifique) que lors de la combustion d'un combustible (gaz naturel ou fioul). Les gaz d'échappement chauds jusqu'à 200 degrés Celsius, d'autre part, sont spécifiquement évacués par la cheminée de sorte que de la condensation ne se forme pas à l'intérieur du système de chauffage ni dans les conduits d’évacuation des fumées. Les gaz d'échappement contiennent de la chaleur précieuse, qui est ainsi perdue.

La particularité de la technique de condensation est qu'elle utilise en plus la chaleur de la condensation contenue dans les gaz de combustion, ce qui augmente considérablement le rendement standard de la chaudière. La section sur le fonctionnement de la technologie de condensation du gaz utilisant le gaz naturel comme combustible explique en détail comment le pouvoir calorifique est obtenu.


Technologie de condensation et modernisation

Toute personne qui modernise sa maison ou son système de chauffage aujourd'hui s'appuie généralement sur la technologie de condensation. Ce n'est qu'une étape logique, puisqu'il y a beaucoup de chaudières dans le parc de bâtiments actuel qui utilisent une technologie dépassée et fonctionnent donc de façon non rentable.

En remplaçant la chaudière obsolète par une nouvelle chaudière à condensation, les modernisateurs arrivent à abaisser les coûts de chauffage à un faible niveau dès le premier jour. Ils soulagent également l'environnement en ne brûlant que la quantité de combustible nécessaire. Enfin, grâce à ses performances, une nouvelle chaudière à condensation peut également contribuer de manière significative à l'augmentation de la valeur de la propriété.

 

La photo montre un nouveau bâtiment dans lequel la technologie de condensation est utilisée.

Technologie de condensation dans les bâtiments neufs

En plus de la modernisation, la technologie de condensation est bien sûr également utilisée dans les nouveaux bâtiments. Ici, il ne fournit pas seulement de la chaleur à long terme et à faible coût. Avec l'utilisation de la technologie de condensation, les propriétaires de maisons satisfont également aux exigences élevées de la Réglementation Thermique pour les nouveaux bâtiments, ce qui ne serait pas possible avec la technologie de chauffage classique. En règle générale, le pétrole brut et le gaz naturel peuvent être utilisés comme combustible. Les deux sont toujours parmi les matières premières les plus fréquemment utilisées et se caractérisent par leur contenu énergétique élevé.

La technologie de condensation est éprouvée, durable et rentable. En outre, la plupart des chaudières à condensation Viessmann sont préparées pour l'utilisation d'un système solaire. Dans cette combinaison, les propriétaires d'installations chauffent non seulement de manière extrêmement économique, mais aussi d'une manière propre et économe en ressources.

Enfin, l'Etat soutient ces installations multi-énergies et performantes avec des programmes de subventions attrayants et des aides fiscales.