La chaudière à condensation, qu’est-ce que c’est ?

La chaudière à condensation est une des méthodes de chauffage les plus appréciées dans les foyers français. Et pour cause, les avantages de ce chauffage sont particulièrement intéressants en matière d’économie d’énergie. Vous rêvez d’installer le meilleur du confort dans votre logement en préservant votre budget et la planète ? Cette solution a pour principe d’utiliser la chaleur contenue dans la vapeur d’eau des fumées avant de la réinjecter ensuite dans le circuit de chauffage.

La chaudière à condensation améliore votre bilan carbone en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, de dioxyde de carbone et d’oxydes d’azote dans l’atmosphère. Elle consomme moins de gaz que les chaudières classiques et atteint un rendement de plus de 100 % en récupérant les chaleurs dans les gaz d’échappement.

Moins chronophage en énergie, la chaudière à condensation permet de limiter la dépendance aux énergies fossiles pour maintenir votre intérieur à bonne température. Par conséquent, il est possible de réduire votre consommation jusqu’à 30 % en moyenne par rapport à un radiateur électrique par exemple.

 

Quelle chaudière à condensation choisir ?

Les chaudières à condensation ou à haute efficacité énergétique se déclinent en deux catégories, les chaudières à fioul et les chaudières à gaz. Équipées des technologies les plus récentes et les plus performantes, ces appareils permettent des économies d'énergie pouvant atteindre 35 %. D'un coût très abordable, les chaudières à condensation sont très rapidement amorties à l'aide des économies qu'elles permettent de réaliser ainsi que grâce aux différentes aides et subventions publiques mises en place afin d'encourager l'installation de ce type de chaudière.

Les chaudières gaz à condensation

Une chaudière gaz à condensation peut être installée dans la majorité des logements. Son installation s'apparente à celle d'une chaudière classique, et moyennant quelques particularités propres à la condensation, un plombier-chauffagiste pourra donc la réaliser très simplement en seulement quelques jours. Elle peut être accompagnée d'un ballon d'eau chaude et alimentée en combustible grâce au réseau de gaz naturel du logement ou à l'aide d'une citerne individuelle. La seule condition inhérente à l'installation de ce type d'appareil est la possession d'un circuit de chauffage central au sein du logement.

Écologique et économique, l’investissement initial est rentabilisé au bout de 7 ans en moyenne, et permet de réaliser de vraies économies sur votre facture. La chaudière à condensation est aussi la solution la moins onéreuse sur le long terme. Elle nécessite en moyenne un investissement entre 3000 et 7000 euros, ce qui est inférieur aux tarifs des chaudières à granulés de bois, ou des pompes à chaleur air eau par exemple.

Un des inconvénients de la chaudière gaz à condensation est qu’elle libère des fumées acides particulièrement toxiques. Par conséquent, votre chaudière devra être raccordée à un conduit, ventouse ou tubage parfaitement étanche afin de ne pas assécher l’air. Notons qu’un entretien annuel de votre chaudière sera nécessaire auprès d’un professionnel pour prévenir un encrassage trop important.

Les chaudières fioul à condensation

Comme pour une chaudière gaz à condensation, une chaudière fioul à condensation doit disposer d'un système de chauffage central afin de retransmettre la chaleur produite. Cet appareil peut être installé dans la majorité des logements, son encombrement étant directement relié à sa capacité et donc, à la surface à chauffer ainsi qu'à la consommation de chauffage et d'eau chaude sanitaire.

Il est recommandé d’adopter une chaudière fioul à condensation d'une grande marque mais également de la faire installer par un installateur dont vous pouvez vérifier les références afin de vous assurer autant que possible de la qualité du travail proposé.

L’achat d’une chaudière au fioul à condensation varie entre 5 000 et 12 000 euros en moyenne et sera amorti en l’espace de 8 années seulement. Comme pour sa consœur au gaz, sa durée de vie pourra s’élever jusqu’à 20 ans si celle-ci bénéficie d’un entretien régulier auprès d’un professionnel.

Les subventions possibles sur les chaudières à condensation

Différentes aides financières sont mises à disposition des particuliers afin de les inciter à moderniser leur ancienne installation au profit d’un matériel neuf et performant comme par exemple une chaudière à condensation. C'est ainsi que vous pourrez bénéficier d'un crédit d'impôts de 30 % à la seule condition d'être locataire, propriétaire ou occupant à titre gratuit dans un logement construit depuis plus de deux ans. Une éco prime est également accessible en fonction de la localisation de votre logement et de sa surface habitable.

En plus du crédit d'impôts, il est également possible de bénéficier de la Prime Énergie. L'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat) peut également aider les particuliers sous certaines conditions de ressources. En plus de toutes ces subventions, vous pouvez également bénéficier de l'Éco Prêt à Taux 0 % ainsi que du taux de TVA réduit de 5,5%.

Qu’importe le modèle de chaudière choisie, il vous sera possible de contrôler davantage votre consommation en ajoutant à votre chaudière un thermostat intelligent. Celui-ci permettra un réglage de votre chauffage à distance et d’adapter son utilisation à votre mode de vie.

N’hésitez pas à demander conseil auprès de nos experts Viessmann afin de vous aider à faire le meilleur choix pour votre habitat. Notre entreprise, par son expertise et son expérience, peut vous accompagner dans votre choix et vos travaux.

Vitodens-Vitrocrossal-Vitosol-882x496.jpg