Comment régler la courbe de chauffe avec une sonde de température extérieure ?

La courbe de chauffe met en relation la température extérieure, la température du logement et celle de l’eau de la chaudière. Comment la régler ?

Avec une régulation en fonction de l’extérieur, une courbe appelée "loi d’eau" ou "courbe de chauffe" met en relation la température extérieure, avec celle du logement et celle de l’eau de la chaudière.

Pour obtenir une température de confort constante, il faut régler la pente et la parallèle. Les réglages de base de ces paramètres sont les suivants :

Avec un plancher chauffant : pente = 0,7 / parallèle = 0

Avec des radiateurs : pente = 1,4 / parallèle = 0

Si la température ambiante ne correspond pas à la température de consigne de la chaudière, vous pouvez ajuster les réglages de cette façon :

  • En période hivernale (température extérieure < 5°C) : augmentez la pente de 0,1 en 0,1 si vous avez trop froid. Diminuez la pente de 0,1 en 0,1 si vous avez trop chaud
  • En mi-saison (température extérieure > 5°C) : augmentez la parallèle de 4 si vous avez trop froid. Diminuez la parallèle de 4 si vous avez trop chaud. 4 points de variation de parallèle correspondent à une influence d’environ 1 degré d’ambiance

Après modification des paramètres, patientez au moins 24h pour en mesurer les effets.

Quels sont les avantages d'une régulation de la courbe de chauffe ?

La courbe de chauffe est un graphique qui met en relation température de l’habitat et température extérieure en passant par la température de départ de l’eau de chauffage.

Le bon réglage de la courbe de chauffe est une des meilleures solutions pour obtenir une régulation précise et économique.

Chauffer l’eau à la "juste" température contrairement à une régulation de type "tout ou rien" permet :

  • De diminuer les pertes de chaleur du système
  • D’augmenter le rendement global en augmentant les temps de cycle des générateurs (marche/arrêt)
  • De ressentir un confort de chauffage plus "fluide" et donc meilleur, comme avec la régulation par thermostat d’ambiance
  • De réaliser des économies d’énergies de 15 à 20%