Pourquoi mon chauffage fait du bruit ?

Votre chauffage fait du bruit et cela vous incommode ? Vous vous demandez d'où cela peut provenir ? Quelques éléments de réponse ici.

Certains appareils de chauffage ont tendance à émettre un bruit de fond plutôt étrange. Des gargouillis, des bouillonnements, des coups, des crissements... Cela peut être très gênant pendant la journée et vous empêcher de dormir la nuit. Dans une certaine mesure, le bruit d'écoulement, tel que le léger sifflement d'un radiateur, est normal. Cependant, il y a des défauts que seul un installateur peut détecter et corriger. Découvrez ci-dessous quels bruits se produisent et ce que vous pouvez faire à leur sujet. 

Vue d'ensemble : bruits de chauffage, causes et solutions

Le bruit d’un système de chauffage peut provenir de causes très différentes. Alors que certaines sont faciles à résoudre par vous-même, d'autres nécessiteront l’intervention d’un professionnel qualifié.

 

SONS CAUSES PROBABLES SOLUTIONS
Le chauffage gargouille
  • Air dans le système de chauffage
  • Manque de pression d'eau
  • Vitesse de la pompe de circulation trop élevée
  • Vanne mal installée ou mal réglée
  • Purger le radiateur
  • Vérifier la pression de l'eau (minimum 1 bar)
  • Ajuster la pression de l'eau, faire l'appoint d'eau de chauffage si nécessaire
  • Étrangler la pompe de circulation, réduire la vitesse de la pompe chauffage si possible 
  • Contacter un spécialiste
Le chauffage bourdonne
  • Dommages aux roulements de la pompe de circulation
  • Plomberie lâche
  • Brûleur défectueux
  • Ventilateur vibrant
  • Consulter un spécialiste qui pourra identifier le problème et réparer ou remplacer le composant défectueux
Le chauffage siffle
  • Air dans le circuit de chauffage
  • Pression d'eau trop faible
  • Pompe de circulation réglée trop haut
  • Purger le radiateur
  • Vérifier et régler la pression de l'eau
  • Réduire la vitesse de la pompe de circulation
  • Appeler un spécialiste
Le radiateur crépite
  • Silencieux et court : le radiateur se dilate peu lors du chauffage et du refroidissement (bruits de dilatation)
  • Frottement du support/fixation du radiateur 
  • Flux et retour inversés
  • Tuyaux de chauffage non posés sans contrainte
  • Soupape de décharge mal réglée
  • Trouver les points de friction exacts
  • Support : insérer un matériau souple
  • Tuyaux : un spécialiste doit repositionner/réparer les tuyaux de chauffage
  • Marche avant et arrière : autre vanne/vanne d'inversion, le mieux est de contacter un professionnel
  • Soupape de trop-plein : réajuster avec un spécialiste
Bruissements de chauffage
  • Faible bruit : bruit d'écoulement normal
  • Fort sifflement : chauffage non équilibré hydrauliquement et/ou la vitesse de la pompe de circulation est trop élevée
  • Étrangler la pompe de circulation
  • Équilibrage hydraulique
  • Entretien par un professionnel
Le chauffage émet des bips
  • Défaut de chauffage ou brûleur 
  • Afficher le code d'erreur
  • Identifier les erreurs 
  • Consulter un spécialiste
Le chauffage “cogne”
  • Soupape de trop-plein manquante ou mal réglée
  • Départ et retour sur le radiateur inversés 
  • Les conduites d'eau de chauffage et d'eau froide sont trop proches
  • Frottements dus à la dilatation au niveau des fixations/supports
  • Régler correctement la soupape de décharge, consulter un installateur
  • Faire échanger le débit et le retour
  • Lignes trop proches : modification et optimisation des distances (idéalement avec un spécialiste)
  • Friction : matériaux tendres, huile
Ondulations de chauffage
  • Air dans le circuit de chauffage
  • Pression d'eau trop faible dans le système
  • Vitesse de la pompe de circulation trop élevée
  • Purger les radiateurs concernés ou tous les radiateurs
  • Vérifier la pression d'eau et faire l'appoint d'eau de chauffage si nécessaire
  • Réinitialiser la pompe de circulation

Échantillons audio des différents bruits de chauffage

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des différents sons que peut émettre votre système de chauffage. Comparez les extraits audio avec le bruit de votre appareil pour mieux isoler le problème. Cliquez simplement sur le bouton Play pour écouter ces extraits.

Le chauffage gargouille - extrait audio :

Le chauffage bourdonne - extrait audio :

Le radiateur siffle - extrait audio :

Le radiateur crépite - extrait audio :

Le radiateur bruisse - extrait audio :

Le radiateur émet un bip - extrait audio :

Le radiateur cogne - extrait audio :

Le chauffage ondule - extrait audio :

Le chauffage fait du bruit : quelques conseils pour vous aider

Les bruits de chauffage persistants réduisent le confort de vie et entraînent même du stress à long terme. Pour éviter cela, il vaut la peine de chercher une solution le plus rapidement possible. La bonne nouvelle : de nombreux problèmes peuvent facilement être résolus par vous-même. Dans les sections suivantes, nous vous expliquons comment procéder et quand seul un installateur peut vous aider.  

Sifflement ou gargouillis : un excès d'air

Si le radiateur se fait entendre par un fort sifflement ou un gargouillis, cela peut indiquer trop d'air dans le système de chauffage. Dans un tel cas, il est nécessaire de purger le système de chauffage de la maison. L'air dans l'appareil de chauffage provoque non seulement du bruit, mais réduit également l'efficacité de l'ensemble du système.

Cependant, vous devez d'abord vérifier la pression de l'eau. Celle-ci est généralement comprise entre 1 et 1,5 bar et peut être vue sur le manomètre. Ce dernier est situé directement sur le générateur de chaleur ou à son voisinage immédiat. Si la pression est trop basse, un chauffagiste doit faire l'appoint d'eau de chauffage et contrôler l'installation.

Le chauffage "cogne" après une rénovation : vérifier le départ et le retour

Lorsque les systèmes de chauffage attirent l'attention avec des cognements, des craquements ou des grincements, cela peut être dû à toute une série de raisons. L'appareil de chauffage fait alors du bruit parce que, par exemple, les raccords de départ et de retour d'un radiateur ont été inversés. Cependant, cela n'est reconnaissable que lorsque les radiateurs ont été remplacés ou nouvellement installés. Pour tester cela, tous les radiateurs sont d'abord éteints et refroidis. Au bout d'une heure, les radiateurs sont allumés et un contrôle est effectué pour voir si le départ ou le retour chauffe en premier. Le tuyau de départ mène souvent au radiateur par le haut, le tuyau de retour ramène l'eau de chauffage du bas vers la chaudière. Si le tuyau de retour se réchauffe en premier, les deux ont été permutés. Une vanne thermostatique qui se ferme dans le sens opposé peut aider ici.

Le radiateur crépite lors du chauffage et du refroidissement

Si les radiateurs émettent des craquements, cela indique souvent une dilatation liée à la température. Un tel bruit peut être remarqué lorsque le système chauffe ou refroidit. En revanche, il ne se manifeste pas lorsque tous les radiateurs sont à la même température et donc ne se dilatent ni ne se contractent. 

Cependant, la fissuration peut également être causée par le fait que les tuyaux de chauffage ne sont pas montés sans contrainte. Les tuyaux de chauffage peuvent alors frotter contre les fourreaux, les colliers de fixation ou aux endroits des traversées de dalle ou de cloison, par exemple. Étant donné que ce bruit se propage sur l'ensemble du réseau hydraulique, il n'est souvent pas facile de localiser la zone affectée.

Notre conseil : suivez au maximum les conduites d'alimentation et de retour et vérifiez si elles sont directement reliées au béton ou au plâtre à certains endroits. Vous pouvez également vérifier les colliers qui fixent les tuyauteries aux murs et aux plafonds. Ceux-ci doivent de préférences être équipés d'un insert en caoutchouc souple, il s’agit de colliers isophoniques.

Le chauffage fait des bruits de cognement lorsqu'il est mal installé

Les bruits de cognement sont particulièrement effrayants pour la plupart des gens, mais dans de nombreux cas, ils sont causés par le fait que la conduite d'eau chaude est trop proche d'une conduite d'eau froide à un joint d'angle dans le mur. Si le métal se dilate sous l'effet du débit d'eau, la pièce d'angle peut vibrer et heurter l'autre tuyau.

Quelques millimètres suffisent pour de tels points de frottement. L'erreur ne peut être trouvée et éliminée qu'en ouvrant le mur. Le cognement sur un générateur de chaleur peut également être dû à une soupape de décharge manquante ou mal réglée. Cette vanne est située juste au-dessus de la pompe de circulation. Dès que la pompe accumule trop de pression, la soupape à clapet vibre et le réchauffeur fait alors du bruit. 

Un professionnel peut vous aider

Le radiateur fait du bruit et vous n'arrivez pas à en déterminer la cause vous-même ? Dans ce cas, nous vous recommandons de contacter un chauffagiste. Décrivez-lui les bruits de chauffage et expliquez-lui quand et où ils se produisent. Cela pourra aider le professionnel à identifier rapidement le problème et à trouver une solution appropriée. 

Lorsque des vannes ou des raccords doivent être remplacés, vous ne pouvez pas agir sans l'aide d'un expert. Parce que dans un tel cas, l'eau de chauffage doit généralement être  vidangée du système, le système doit être remis en eau et en pression après réparation.

La situation est similaire lorsqu’une intervention concerne des pompes, un brûleur ou d'autres composants du générateur de chaleur. Cette intervention ne peut être effectuée que par des installateurs expérimentés afin d'éviter des dommages ou des accidents.

Le chauffage au sol fait aussi du bruit 

Tout comme avec les radiateurs ou les autres composants du système de chauffage, des bruits peuvent se produire également avec le chauffage au sol. Un bruit typique, par exemple, indique de l'air dans le système ou un manque d'équilibrage hydraulique. Il en va de même pour les bruits de gargouillis du chauffage au sol. Une vitesse trop élevée de la pompe de chauffage peut être à l’origine de ces bruits. Si l'arrêt de la pompe de circulation (si possible) ne résout pas le problème, contactez idéalement un installateur. Il examinera de près le système afin de pouvoir identifier les zones problématiques. 

Certains utilisateurs se plaignent d'un “clic” ou d'un coup fort qui peut être entendu dans tout le bâtiment. Surtout si le problème survient peu de temps après l'installation, c'est probablement parce que la conduite de départ et le retour sur la nourrice de distribution ont été confondus. Cela peut être déterminé par un test simple : après une phase de refroidissement suffisamment longue, il suffit de vérifier quel tube chauffe en premier. 

Si les raccords de départ et de retour conviennent, vous pouvez examiner les pénétrations dans le sol et les murs. Si les conduites nues sont solidement reliées à de la pierre, du plâtre ou du béton sans gaine ni fourreau de protection, des bruits de dilatation sont transmis à la structure.

Nuisances sonores du chauffage : ce que vous pouvez faire en tant que locataire

Votre radiateur fait des bruits étranges ? Il existe diverses mesures qui peuvent résoudre la situation. Mais toutes les solutions ne peuvent pas être mises en œuvre si vous êtes locataire. Dans certaines circonstances, il n'y a pas d'accès à la chaudière ou des mesures structurelles sont nécessaires. Dans ce cas, le propriétaire doit réagir, n'hésitez pas à le contacter !