L’eau chaude est à une température excessive, que dois-je faire ?

Si votre eau chaude est à une température excessive, le risque de brûlure est bien réel. Les brûlures par eau chaude sanitaire sont des accidents très fréquents. Le juste réglage de votre chaudière est primordial pour votre sécurité, mais également pour votre portefeuille car les surconsommations d’énergie coûtent souvent très cher.
En terme d’équipement, l’usage d’un mitigeur thermostatique est conseillé et permet de limiter les risques.

Si vous constatez que l’eau chaude parvenant aux robinets de votre cuisine et votre salle de bain est à une température excessive, pensez à procéder à quelques vérifications essentielles :

  • vérifiez et assurez-vous du réglage adéquat de votre mitigeur installé en sortie du ballon d’eau chaude (si vous en possédez un),
  • vérifiez que la consigne d’eau chaude, indiquée dans la régulation, corresponde bien à vos besoins. En cas de doute, consultez la notice d’utilisation et rectifiez la température programmée sur le tableau de commande.
  • Si le problème perdure, l’intervention d’un professionnel s’avère nécessaire. Lors de sa venue, il déterminera l’origine de la problématique qui n’est pas forcément liée à la chaudière. Pour exemple : une cartouche thermostatique bloquée dans un mitigeur.

En matière d’eau chaude, il faut être attentif à la prolifération des légionelles. Pour s’en prémunir, la réglementation impose une température de l’eau chaude sanitaire à 55 °C au minimum pour un stockage supérieur à 400 litres ou une désinfection par choc thermique une fois par 24 heures (exemple : porter la température de l’eau à 65°C durant 4 minutes).