Purger un radiateur – comment ça marche ?

Notre tutoriel vous explique comment purger rapidement et facilement vos radiateurs et réduire vos coûts de chauffage.

Quand les températures extérieures commencent à chuter, c’est le moment de remettre les radiateurs en marche. Mais au moment de relancer la chaudière, on entend parfois des bruits de « gargouillis » désagréables. Ils sont provoqués par la présence de bulles d'air dans vos canalisations de chauffage. Vous en aurez la confirmation si votre chauffage ne se met pas correctement en route, c'est-à-dire si vos radiateurs restent froids ou ne présentent pas une chaleur uniforme sur toute leur surface. Il y a alors une mesure à prendre : vous devez purger vos radiateurs. Pas d’inquiétude, c’est très facile à faire. Grâce au guide pratique Viessmann vous allez voir comment procéder par vous-même.

Ce dont vous avez besoin pour purger un radiateur

Avant de commencer à purger un radiateur, il faut vous munir de quelques objets simples que l'on trouve dans la plupart des ménages :

  • un verre, une tasse ou un gobelet
  • un tissu ou un chiffon
  • une clé de purge pour radiateur

Si vous n’en avez pas chez vous, vous pouvez acheter à bas prix une clé de purge chez votre spécialiste du chauffage, dans une quincaillerie ou dans un magasin spécialisé dans le bricolage ou les sanitaires. En général, il s'agit d'une clé carrée standard. Certains robinets de vidange peuvent aussi s’ouvrir à l'aide d'un simple tournevis plat. Le morceau de tissu et le récipient vous serviront à récupérer l'eau de chauffage qui s'échappera du radiateur.

Instructions : comment purger correctement vos radiateurs ?

Pour purger vos radiateurs, il vous suffit de suivre les 7 étapes suivantes. Dès que vous aurez les ustensiles requis, vous pourrez vous lancer. 

1. Si vous êtes propriétaire de votre logement, mettez la pompe de circulation de votre chaudière à l’arrêt. 

2. Patientez entre 30 minutes et une heure pour laisser le temps aux bulles d'air de s'accumuler dans les radiateurs.

3. Avant de commencer le processus de purge proprement dit, réglez les radiateurs au maximum. 

4. Disposez le tissu de façon à pouvoir recueillir l'eau qui s'échappe du robinet de purge. Vous pouvez aussi enrouler le tissu directement autour du robinet.

5. Insérez maintenant la clé autour de la tête du robinet tout en maintenant le récipient sous le robinet. Faites tourner lentement la clé pour ouvrir le robinet de purge du radiateur, sans l’ouvrir complètement. En général, il suffit au maximum d’un demi-tour de clé pour que le robinet se mette à siffler. ATTENTION : l'air qui s'échappe peut être chaud, il convient donc de ne pas placer votre visage à proximité directe du robinet.

6. Lorsque le sifflement s'affaiblit, puis s'arrête enfin, l'eau commence à s’échapper. La purge du radiateur est terminée, vous pouvez refermer le robinet de purge.

7. Une fois tous les radiateurs purgés, si vous aviez éteint la pompe de circulation, n'oubliez pas de la remettre en marche. Vérifiez également si la pression de l'eau dans le circuit de chauffage est suffisamment élevée.

Note : Il peut se révéler nécessaire de répéter la purge plusieurs fois.

Contrôle après la purge

Une fois que vous aurez réussi à purger votre chauffage, il vous restera certaines vérifications à effectuer. Première étape très importante : le contrôle de la pression de l'eau. La purge d’un système de chauffage implique toujours une perte d'eau. S’il s'agit d’un volume important, la pression de l'eau dans le circuit de chauffage risque de chuter. Pour le savoir, il faut consulter le manomètre. Si la pression d’eau est trop faible, il faut remettre de l’eau de chauffage dans le circuit. Faites un suivi pour vérifier que la situation est bien rétablie. Après la purge, le chauffage doit fonctionner pendant au moins une heure. Il faut alors vérifier si le radiateur le plus éloigné de la chaudière contient toujours des bulles d'air. S’il ne s'échappe plus d’air du robinet de purge, cela signifie que vous avez terminé la purge de votre système de chauffage. 

Pourquoi faut-il purger vos radiateurs ?

Le chauffage fonctionne sur la base d'un circuit qui achemine de l'eau chaude vers des radiateurs. Tout part de la chaudière. C’est là que l'eau est chauffée, avant d’être redirigée via un réseau de canalisations et de conduites vers les radiateurs installés dans les différentes pièces du logement. Les radiateurs libèrent alors leur chaleur dans l’air ambiant. 

Pour que le chauffage fonctionne correctement, il est crucial d’assurer une distribution optimale de l'eau de chauffage. Dans ce sens, la présence d'air dans les canalisations entraîne une perturbation du système. Elle empêche les différents radiateurs de chauffer uniformément. Autre effet secondaire gênant, le gargouillement qui résulte du déplacement de ces bulles d'air peut vous empêcher de dormir ou de vous concentrer comme vous le souhaiteriez. 

Enfin, purger vos radiateurs peut vous permettre de réaliser des économies. En effet, lorsqu’un radiateur n'est pas suffisamment alimenté en eau chaude, il faut consommer plus d'énergie pour atteindre la température souhaitée, ce qui entraîne bien sûr des surcoûts.