Quelle pompe à chaleur choisir ?

Les pompes à chaleur se distinguent en trois catégories : air-air, air-eau et eau-eau (géothermiques). Ce type de solution permet de réaliser d'importantes économies sur les factures de chauffage ; en effet, les pompes à chaleur géothermiques qui présentent les COP les plus élevés peuvent vous permettre de diviser vos coûts de chauffage par trois.

La pompe à chaleur air-air utilise les calories présentes dans l'air extérieur pour les restituer aux unités intérieures et chauffer ainsi le logement. Une PAC air-air n’est pas appropriée au chauffage de l’eau chaude sanitaire.
La pompe à chaleur air-eau fonctionne de la même manière mais va transmettre ses calories à un circuit d’eau chaude pour alimenter des radiateurs ou un plancher chauffant. La PAC air-eau peut également produire l'eau chaude sanitaire.
Enfin, la pompe à chaleur géothermique utilise la chaleur du sous-sol (terre ou nappe phréatique) afin de chauffer un réseau d’eau de chauffage ainsi qu'assurer la production de l’eau chaude sanitaire.

Attention au dimensionnement de la pompe à chaleur qui est à calculer par un professionnel, en fonction de la surface habitable et de vos besoins de chaleur.

Les prérequis à l’installation

Pour faire installer une pompe à chaleur, votre logement doit évidemment être équipé d’une alimentation électrique, avec la puissance nécessaire.Il vous faudra également prévoir l’emplacement pour l’unité extérieure ainsi qu’un encombrement entre 0,8 et 1,2 m² selon la puissance de la machine. Attention au bruit que peut émettre le compresseur par rapport à la proximité de cette unité extérieure avec le voisinage.Pour une pompe à chaleur air-air, il faut également prévoir l’emplacement de chaque unité intérieure dans chaque pièce à chauffer.

La pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air peut être installée dans tous les types de logement, il suffit en effet simplement de posséder un espace extérieur tel qu'un jardin ou une cour. Cette installation ne nécessitant pas de système de chauffage central, elle convient plutôt aux logements équipés de chauffages électriques. Pendant les périodes de grand froid, il est d’ailleurs recommandé de conserver ses convecteurs électriques comme chauffage d’appoint.Afin de s'assurer de la bonne qualité du matériel choisi, il est conseillé de vous équiper d'une pompe à chaleur air-air certifiée Eurovent ou recommandée par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

Les pompes à chaleur air-air n’ouvrent pas droit au crédit d’impôt.

La pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau peut être installée dans les logements de type maison individuelle possédant un espace extérieur et disposant d’un circuit d’eau de chauffage central. Il existe deux types de pompe à chaleur : monoblocs ou bi-bloc (encore appelées « split »). Le modèle le plus répandu est le modèle split qui se compose de deux parties, une unité extérieure (à installer dans un jardin ou une cour) et une unité intérieure qui va transmettre sa chaleur au réseau d’eau de chauffage et à l’eau chaude sanitaire le cas échéant.

Comme pour une pompe à chaleur air-air, il est recommandé de vous procurer une installation certifiée Eurovent ou recommandée par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). L'installateur, lui, doit disposer de la qualification QualiPac pour vous faire bénéficier des avantages fiscaux comme le crédit d’impôt ou la prime Energie.

La pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique sera également installée dans les maisons individuelles avec la possibilité d’aller puiser les calories nécessaires dans le sous-sol à l’extérieur, et notamment dans le jardin. Afin de faire fonctionner cet appareil, il est nécessaire d'installer un réseau de captage enterré dans le sol dont la superficie doit être environ 1.5 fois supérieure à la surface à chauffer.

Selon le type de captage, horizontal sur terre, vertical sur terre ou vertical sur nappe phréatique, le coût de l'installation varie. Il faut que l'appareil soit relié à un circuit de chauffage central, à un ballon d'eau chaude ou à un ventilo-convecteur. Son installation doit être effectuée par un professionnel certifié QualiPac. Il est également recommandé de vous fournir une pompe à chaleur géothermique certifiée NFPac ou Eurovent.  

Des certifications, oui mais pourquoi ?

S’il est recommandé de faire appel à un installateur qualifié QualiPAC et d’acheter auprès de l’installateur les matériels possédant les performances et les qualifications requises, c'est tout simplement pour vous faire bénéficier des différentes aides mises en place par le gouvernement : Crédit d'Impôt, Prime Énergie, aides de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat)… Autant d'aides destinées à réduire le coût de la facture à l'installation et d’envisager un retour sur investissement dans la durée.