Quelle pompe à chaleur choisir ?

Vous souhaitez installer un système de chauffage économique et écologique dans votre maison ? La pompe à chaleur présente un grand nombre d’avantages, à commencer par les économies d’énergie qu’elle engendre.

En effet, ce système de chauffage ne nécessite qu’1 kWh d’électricité pour un rendu équivalent entre 3 et 4 kWh de chaleur. Par conséquent, la pompe à chaleur est particulièrement intéressante pour réduire votre facture d’énergie. Respectueuse de l’environnement, la pompe à chaleur s’inscrit pleinement dans les énergies renouvelables puisqu’elle ne libère aucune fumée dans l’atmosphère.

La pompe à chaleur est particulièrement simple à installer puisqu’elle se raccorde sur tous types de radiateurs ou de planchers chauffants. Ce système diffuse une chaleur instantanément, permettant de maintenir votre intérieur à la bonne température.

Vous souhaitez enfin allier performance et économie pour votre chauffage ? La pompe à chaleur permet de couvrir l’ensemble de vos besoins en eau chaude sanitaire et en chauffage. Notons que la pompe à chaleur est également éligible au crédit d’impôt sous certaines conditions.

Les différents modèles de pompes à chaleur

Les pompes à chaleur se distinguent en trois catégories : air-air, air-eau et eau-eau (géothermiques). Pour les pompes à chaleur géothermiques, les économies d'énergie sont très importantes. En effet, les pompes à chaleur géothermiques les plus performantes peuvent vous permettre de diviser vos coûts de chauffage par trois.

La pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air utilise les calories présentes dans l'air extérieur pour les restituer aux unités intérieures et chauffer ainsi le logement. Une PAC air-air n’est pas appropriée au chauffage de l’eau chaude sanitaire.

La pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau fonctionne de la même manière mais va transmettre ses calories à un circuit d’eau chaude pour alimenter des radiateurs ou un plancher chauffant. La PAC air-eau peut également produire l'eau chaude sanitaire.

La pompe à chaleur géothermique

Enfin, la pompe à chaleur géothermique utilise la chaleur du sous-sol (terre ou nappe phréatique) afin de chauffer un réseau d’eau de chauffage ainsi qu'assurer la production de l’eau chaude sanitaire.

Attention au dimensionnement de la pompe à chaleur qui est à calculer par un professionnel, en fonction de la surface habitable et de vos besoins de chaleur.

 

L’installation de votre pompe à chaleur

Pour faire installer une pompe à chaleur, votre logement doit évidemment être équipé d’une alimentation électrique avec la puissance nécessaire. Il vous faudra également prévoir l’emplacement précis pour l’unité extérieure ainsi qu’un espace entre 0,8 et 1,2 m² selon la puissance de la machine. Attention au bruit que peut émettre le compresseur par rapport à la proximité de cette unité extérieure avec le voisinage. Pour une pompe à chaleur air-air, il faut également prévoir l’emplacement de chaque unité intérieure dans chaque pièce à chauffer.

Les avantages de la pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur aérothermique présente un grand nombre d’atouts, à commencer par son accessibilité et sa fonctionnalité au fil des saisons. Peu onéreuse, la pompe à chaleur air-air nécessite d’être installée par une main-d’œuvre qualifiée. Il suffira de placer le boitier extérieur dans votre jardin afin que celui-ci capte les calories contenues dans l’air extérieur. Celles-ci seront ensuite transmises aux unités intérieures afin de diffuser la chaleur dans les différentes pièces.

La pompe à chaleur air-air pourra servir de chauffage à la saison froide, mais également de climatisation aux beaux jours. Dans ce cas de figure, il s’agit d’une pompe à chaleur réversible, permettant d’évacuer l’air chaud et de rafraîchir une pièce. Notons qu’il est possible de faciliter son utilisation grâce à une technologie intelligente basée dans le ventilo-convecteur. L’enjeu sera de pouvoir programmer votre chauffage à distance et de mieux répartir vos besoins en chauffage.

La pompe à chaleur air-air peut être installée dans tous les types de logements, il suffit simplement de posséder un espace extérieur tel qu'un jardin ou une cour. Cette installation ne nécessitant pas de système de chauffage central, elle convient plutôt aux logements équipés de chauffages électriques.

Pendant les périodes de grand froid, il est d’ailleurs recommandé de conserver ses convecteurs électriques comme chauffage d’appoint. Afin de s'assurer de la bonne qualité du matériel choisi, il est conseillé de vous équiper d'une pompe à chaleur air-air certifiée Eurovent ou recommandé par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). 

Les pompes à chaleur air-air n’ouvrent pas droit au crédit d’impôt.

Les avantages de la pompe à chaleur air-eau

Dotée d’un fluide frigorigène, la pompe à chaleur air-eau consiste à fabriquer de la chaleur à partir des calories de l’air extérieur. La chaleur est ensuite restituée à l’intérieur par l’intermédiaire d’un circuit de chauffage comme un plancher chauffant ou un radiateur par exemple. Il existe deux types de pompe à chaleur pour ce modèle. La pompe à chaleur bibloc est la plus utilisée, avec une unité placée à l’extérieur et une autre à l’intérieur de votre habitation. Ce système de chauffe comporte plusieurs avantages comme celui de s’adapter à tous les modèles de chauffage et de proposer un coefficient de performance élevé.

Simple à installer, il privilégie une énergie propre et sera compatible avec un système fonctionnant à l’électricité. L’installation de la pompe à chaleur est peu coûteuse et pourra également servir pour climatiser votre habitat l’été. Pour éviter de trop grands travaux, veillez à avoir au préalable une installation de ventilo-convecteur fonctionnant à l’eau. Notons également qu’il sera inefficace dans des régions trop rudes où les températures sont régulièrement en-dessous de -5°C.

La pompe à chaleur air-eau peut être installée dans les logements de type maison individuelle possédant un espace extérieur et disposant d’un circuit d’eau de chauffage central. Il existe deux types de pompe à chaleur : monoblocs ou bibloc (encore appelées « split »). Le modèle le plus répandu est le modèle split qui se compose de deux parties, une unité extérieure (à installer dans un jardin ou une cour) et une unité intérieure qui va transmettre sa chaleur au réseau d’eau de chauffage et à l’eau chaude sanitaire le cas échéant.

Comme pour la pompe à chaleur air-air, il est recommandé de vous procurer une installation certifiée Eurovent ou recommandée par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). L'installateur, lui, doit disposer de la qualification "QualiPac" pour vous faire bénéficier des avantages fiscaux comme le crédit d’impôt ou la prime Énergie.

Les avantages de la pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique est la solution de chauffage performante et écologique au service de votre confort. Non polluante, elle n’a recours à aucune énergie fossile et ne rejette aucun CO² dans l’atmosphère. En effet, la chaleur qu’elle restitue va être récupérée dans la Terre, par l’intermédiaire de capteurs enfouis dans le sol. Quelle que soit la température extérieure, la nappe phréatique bénéficie d’une température constante de 10°C.

Par conséquent, la pompe à chaleur géothermique offre un rendement intéressant même lorsque la température extérieure est basse. Cette solution permet de couvrir l’ensemble des besoins en eau chaude sanitaire et en chauffage.

Son coût d’exploitation est bas et permet de diviser sa facture énergétique par 3. Ce type de pompe à chaleur a aussi l’avantage d’être éligible au crédit d’impôt avec une réduction allant jusqu’à 30 % du coût total. Notons qu’une pompe à chaleur pourra servir de chauffage d’appoint en substitution de votre système de chauffage principal.

La pompe à chaleur géothermique sera également installée dans les maisons individuelles avec la possibilité d’aller puiser les calories nécessaires dans le sous-sol à l’extérieur et notamment dans le jardin. Afin de faire fonctionner cet appareil, il est nécessaire d'installer un réseau de captage enterré dans le sol dont la superficie doit être environ 1,5 fois supérieure à la surface à chauffer. 

Selon le type de captage, horizontal sur terre, vertical sur terre ou vertical sur nappe phréatique, le coût de l'installation varie. Il faut que l'appareil soit relié à un circuit de chauffage central, à un ballon d'eau chaude ou à un ventilo-convecteur. Son installation doit être effectuée par un professionnel certifié "QualiPac". Il est également recommandé de vous fournir une pompe à chaleur géothermique certifiée "NFPac" ou "Eurovent". 

L'utilité des certifications professionnelles

Il est recommandé de faire appel à un installateur qualifié "QualiPAC" pour les travaux et l'acquisition du matériel, car cela vous ouvre la possibilité de bénéficier des différentes aides du gouvernement : Crédit d'Impôt, Prime Énergie, aides de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat)…

Autant d'aides destinées à réduire le coût des travaux d'installation et envisager un retour sur investissement plus rapide.

Bénéficiez, dès à présent, d'une énergie propre et produite par votre habitat en prenant contact avec l'équipe Viessmann. L’expertise Viessmann vous accompagne tout au long de vos travaux pour un résultat optimal et un suivi au plus près de vos besoins.