Adrien Backscheider, la bonne glisse…

Son humilité et sa simplicité installent d’amblée Adrien Backscheider dans la cour des champions accessibles, disponibles et parfaitement équilibrés. Une philosophie de vie résumée en quelques mots, renforcée par un engagement personnel et une fidélité exemplaire auprès de ses partenaires.
 

Accueilli chez Viessmann à Faulquemont par Claude Gemelli, Directeur Général, (au centre sur la photo) et Marc Ruch, Directeur Marketing (à gauche), le médaillé olympique de Pyeongchang, a renouvelé son bail avec l’un des leaders européens des chaudières et des systèmes de chauffage. « Un soutien de la première heure qui a accompagné, sans faille, ma progression avec clarté et générosité. »

Contrat de confiance avec Viessmann

Bien dans sa tête et surtout fort sur ses jambes, Adrien apparaît comme un des leaders respectés de sa génération. « Pour en arriver là, il faut faire beaucoup de sacrifices. Savoir se fondre dans un groupe soudé et surtout chercher à séduire des partenaires, comme Viessmann, pour assurer le financement de ma saison. » Le ski de fond étant une discipline qui ne bénéficie pas des retombées médiatiques équivalentes au football ou au cyclisme, chaque compétiteur se doit de payer son entrée en équipe de France

2018… année magique

Feuilletant avec délectation les pages de cette année 2018 magique, le médaillé olympique lorrain, de surcroît jeune père de famille, compte bien encore écrire des lignes scintillantes sur son album souvenir. Que retient-il de cette gloire naissante ? « La réaction des gens, leur gentillesse. Les messages, après le podium des JO, des ministères, des politiques vosgiens ou mosellans. La réception à l’Élysée. Une forme de démesure de la médiatisation, mais c’est aussi cela la magie des Jeux. Tu passes vraiment dans une autre dimension. »

Consulter l'article complet sur le site du Républicain Lorrain

A.Backscheider-en-visite-chez-Viessmann.jpg
Accueil du champion chez Viessmann

Le 34 gagnant !