Économies d'énergie et réduction des frais de chauffage

En prenant les bonnes mesures grâce à nos conseils professionnels, vous pouvez facilement économiser de l'énergie et réduire vos frais de chauffage.

Économies d'énergie et réduction des frais de chauffage

Les économies d'énergie et la réduction des frais de chauffage vont de pair. D'après des données officielles, près des deux tiers de la consommation finale d'énergie d’un ménage moyen sont consacrés au chauffage. Et encore, cela ne comprend pas l'eau chaude. C’est pourquoi il est toujours intéressant d’essayer de réaliser des économies d'énergie avec votre chauffage. Dans tous les cas, ce ne sont pas les bonnes motivations qui manquent : le respect de l’environnement, la volonté de participer à la transition énergétique publique ou encore l'augmentation du prix des combustibles sont autant de raisons convaincantes pour vouloir réduire ses frais de chauffage. Pour y parvenir, rien de plus simple : il suffit de mettre en œuvre quelques mesures clés et d'adapter son comportement dans la vie de tous les jours.

Par exemple, vous pouvez purger l'air de votre système de chauffage en quelques étapes simples. En effet, lorsqu’il n’y a pas de bulles d'air dans les canalisations, l'eau de chauffage circule de façon plus fluide, ce qui lui permet de mieux libérer sa chaleur dans les pièces. En plus du gain de chaleur et de confort, vous éliminerez les gargouillements qui perturbent parfois la tranquillité de votre salon ou de votre chambre.

D'autre part, vous pouvez aussi ajuster la température ambiante en fonction de la pièce et du moment de la journée, pour une utilisation bien plus efficace de l'énergie. Bien ventiler les différentes pièces de votre logement contribue également aux économies d'énergie de chauffage. Vous pouvez découvrir comment procéder dans la section ci-dessous. Mieux encore : toutes ces mesures ne coûtent absolument rien et s’intègrent facilement dans le cadre de votre vie de tous les jours.

Mais pour optimiser ces économies d'énergie de chauffage, il est essentiel de compléter cette démarche par des mesures techniques. Faire appel à un chauffagiste agréé pour assurer l'équilibrage hydraulique et l'entretien régulier de votre système de chauffage est le moyen le plus efficace pour économiser l'énergie et réduire vos frais de chauffage à long terme. Enfin et surtout, il va de soi que les économies d'énergie les plus efficaces passent par une réduction de votre consommation générale d'eau et d'électricité.

Comment réaliser des économies d'énergie ?

Quand on souhaite réaliser des économies d'énergie, un des moyens les plus efficaces consiste à modifier son comportement en matière de chauffage, avec à la clé une réduction des frais de chauffage, bien entendu. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille sacrifier son confort personnel ou se résigner à s’habiller chaudement chez soi. Vous pouvez très facilement mettre en pratique les trois conseils suivants dans votre quotidien, sans y mettre beaucoup d'efforts :

Économiser l'énergie de chauffage en purgeant l'air des radiateurs

Un système de chauffage est un circuit fermé dans lequel circule de l'eau de chauffage, chauffée par une source de chaleur. Dans la pratique, il arrive que de l'air entre dans le système, par diffusion ou bien au moment d’une intervention de maintenance sur la chaudière. Il se forme alors des bulles d'air qui empêchent l’eau chaude de se répartir uniformément dans les radiateurs. Lorsque cela se produit, il n’est pas rare d’entendre des bruits de canalisation. C’est un signe qui ne trompe pas : il faut alors purger l’air de vos radiateurs. Vous trouverez comment procéder et à quoi prêter une attention particulière dans notre guide sur la purge des radiateurs.

Aérer son intérieur pour réduire ses frais de chauffage

Le fait de purger vos radiateurs n’est pas l’unique moyen de réduire vos frais de chauffage. Bien ventiler son logement est également considéré comme l'une des méthodes les plus efficaces pour réaliser des économies d'énergie de chauffage. Important : Lorsque vous aérez une pièce, il est préférable de laisser les fenêtres complètement ouvertes pendant une courte période (5 minutes environ) plutôt que de les laisser entrouvertes pendant une longue période. Une fenêtre entrouverte laisse entrer peu d'air frais, mais elle laisse en revanche beaucoup de chaleur s'échapper. Baissez le chauffage pendant que vous aérez. Dans la mesure du possible, répétez l’opération jusqu'à trois fois par jour. En fonction de la saison, vous pouvez bien sûr aérer pendant plus de 5 minutes si les températures le permettent.

La température ne doit pas être la même dans toutes les pièces

La perception de la chaleur est une notion tout à fait subjective. Certains aiment avoir des pièces bien chauffées là où d'autres préfèrent une atmosphère un peu plus fraîche. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : il n'est pas nécessaire que la température soit la même partout dans la maison ou l'appartement. Les pièces ne sont pas toutes utilisées de la même manière, sans oublier qu’il faut tenir compte de la chaleur générée par les personnes présentes dans la pièce ou par les appareils électriques en fonctionnement.

Voici quelques ordres de grandeur à respecter concernant les différentes pièces de votre logement : dans le salon, le bureau et la salle de jeux, comptez entre 20 et 22 °C ; dans la cuisine et la chambre, environ 18 °C ; dans le couloir, 15 °C. C’est quand on comprend les économies potentielles que cela représente qu’on réalise à quel point il est important de trouver la bonne température ambiante. En effet, dans un bâtiment ancien, la diminution d’un degré Celsius de la température d’un logement permet de réduire les frais de chauffage jusqu'à hauteur de 6 %. Dans le neuf, il y a moins d’économies à réaliser dans ce sens.

Mesures techniques de réduction des frais de chauffage

Pour réaliser des économies d'énergie et réduire vos frais de chauffage à long terme, il ne vous suffira pas de suivre les conseils que nous venons de vous donner. En pratique, pour obtenir le meilleur résultat possible, il faut combiner l'adoption des bonnes pratiques de chauffage à une démarche d’optimisation technique. Celle-ci implique de procéder à un équilibrage hydraulique et d'assurer à intervalles réguliers l’entretien de la chaudière par des professionnels agréés.

Un équilibrage hydraulique pour une distribution optimale de la chaleur

Il arrive souvent que les radiateurs d'un même bâtiment ne chauffent pas de manière uniforme. Plus la distance par rapport à la source de chaleur est grande, ou plus les tuyaux de chauffage sont fins, plus la résistance à la circulation de l'eau de chauffage est importante. Cela signifie qu’il n'arrive pas la même quantité d'eau de chauffage dans tout l’immeuble et que les radiateurs chauffent différemment les uns des autres. Il faut donc beaucoup d'énergie pour chauffer toutes les pièces à la température souhaitée.

C’est pourquoi il est nécessaire de procéder à un équilibrage hydraulique pour garantir que tous les radiateurs d'un système diffusent exactement la quantité de chaleur adaptée pour la pièce concernée. Des études indépendantes le prouvent : l'équilibrage hydraulique d'un système de chauffage renforce son efficacité énergétique jusqu'à hauteur de 15 %. Cela permet non seulement de réaliser des économies d'énergie, mais aussi de réduire les frais de chauffage. En France, l'installation d'un système de chauffage doit être effectuée conformément à la norme RT 2012 sur les systèmes de chauffage, mais il faut dans tous les cas procéder à un réglage hydraulique du système. Pourtant, il ne s'agit pas d’une obligation légale pour tous les propriétaires d’un système de chauffage.

Des économies d’énergie de chauffage grâce à une maintenance professionnelle régulière

Procéder régulièrement à l’entretien de la chaudière prolonge sa durée de vie et garantit un fonctionnement optimal et sécurisé. C'est la seule façon de s'assurer que l'énergie est consommée de façon efficace et avec une émission de produits polluants aussi faible que possible. Cela permet de protéger l'environnement tout en réduisant ses frais de chauffage et en conservant le même niveau élevé de confort en ce qui concerne le chauffage et la consommation d’eau chaude. 

La chaudière, le brûleur et le système de contrôle constituent un système comparable au moteur d'une voiture. Si votre voiture était utilisée avec le même niveau d’intensité que votre chaudière, elle roulerait 100 000 kilomètres par an. Tout propriétaire de voiture sait qu’il est obligatoire de faire réviser son véhicule à intervalles réguliers. C’est pourquoi, tout comme votre voiture, votre système de chauffage doit être révisé au moins une fois par an.

Les avantages d'un entretien régulier

Un entretien régulier permet non seulement de réaliser des économies d'énergie, mais aussi de réduire ses frais de chauffage. D'après les experts, faire réviser régulièrement son système de chauffage peut permettre de réduire de 5 à 7 % sa consommation d'énergie. Cela signifie qu'il faut utiliser beaucoup moins de ressources pour le chauffage que lorsqu’on n'assure pas l’entretien de sa chaudière. Du même coup, la maintenance assure également un fonctionnement plus respectueux de l'environnement.

  • Les avantages associés à l'entretien des systèmes de chauffage en un coup d'œil :
  • Efficacité accrue et durée de vie prolongée du système de chauffage, combinées à une plus grande fiabilité
  • Réduction des frais de chauffage et préservation des ressources grâce à une utilisation efficace de l'énergie
  • Préservation du confort élevé lié au chauffage et à l'eau chaude
  • Production de chaleur à faible émission de CO2 grâce à un fonctionnement économique et respectueux de l'environnement

Révision professionnelle : faites confiance à votre chauffagiste

Pour procéder à l'entretien d’un système de chauffage, il faut posséder des connaissances spécialisées. C’est pourquoi il est préférable de confier la révision annuelle de votre chaudière à votre chauffagiste. Ce professionnel expérimenté examine systématiquement tous les composants du système pour détecter tout signe d’encrassement ou d’usure. Cela comprend également la vérification des fonctions liées à la sécurité et au contrôle du système. Nous vous recommandons de signer un contrat de maintenance prévoyant la révision de votre système de chauffage sur une base annuelle. Cela vous permettra, au bout du compte, d'améliorer l’efficacité de fonctionnement de votre chauffage tout en réduisant les frais.

Pour obtenir des informations détaillées et des conseils de la part de spécialistes, nous vous invitons à contacter le partenaire professionnel Viessmann le plus proche de chez vous.

Réduisez vos frais de chauffage grâce à nos conseils d’experts

Aucun de nos conseils pour réaliser des économies d'énergie de chauffage n’est difficile à mettre en œuvre. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire par vous-même en quelques étapes simples, pour réaliser des économies d'énergie et alléger vos factures de chauffage. 

Des joints étanches aux fenêtres et aux portes

Il est fondamental de disposer de joints étanches aux fenêtres et aux portes pour garantir un chauffage économique. Avant la saison de chauffage, vérifiez s’il est nécessaire de remplacer des joints.

Des canalisations de chauffage bien isolées, même dans les pièces à chauffer

Isoler ses canalisations de chauffage est une mesure simple qui nécessite une quantité raisonnable de travail à un coût réduit. C’est aussi l’occasion d’effectuer des économies d'énergie de chauffage.

Installer des robinets thermostatiques sur les radiateurs

Vérifiez régulièrement le bon fonctionnement de vos robinets thermostatiques. Un thermostat difficile à manipuler, voire bloqué, diminue la quantité de chaleur produite. Réglez ce petit problème pour réaliser des économies d'énergie.

Autres conseils variés pour réaliser des économies d'énergie de chauffage

Cumulez toutes ces mesures simples à prendre pour réduire au maximum vos frais de chauffage. Au-delà des trois conseils que nous vous donnons ci-dessus, il existe d'autres mesures utiles qui peuvent être mises en œuvre rapidement et présentent un fort potentiel d'économies d'énergie :

  • Il ne faut baisser la température du radiateur que la nuit, sans l'éteindre complètement pour éviter que la pièce ne se refroidisse complètement. Une pièce qui s'est refroidie a besoin d'un plus grand débit d'eau de chauffage lorsqu'elle se réchauffe à nouveau. Cela a pour effet d'augmenter la consommation d’énergie.
  • Si les radiateurs sont occultés par des rideaux ou si des meubles se trouvent à proximité, cela gêne la circulation de la chaleur dans la pièce. Comme il faut plus de temps pour atteindre la température ambiante voulue, le système est obligé de chauffer davantage pour y parvenir. Veillez à ce que les radiateurs ne soient pas encombrés.
  • En revanche, rideaux, volets et stores doivent être fermés la nuit. Cela permet de réduire les pertes rapides de chaleur et d'éviter le froid et les courants d'air.

Consommation d’eau et économies d'énergie

Disposer d’un chauffage efficace n’est pas l’unique moyen de réaliser des économies d'énergie et de réduire vos frais de chauffage. Contrôler votre consommation d'eau permet également de réduire votre consommation d'énergie. Voici quelques conseils pour économiser l'eau dans la salle de bains et pour vos lessives, faciles à intégrer à vos gestes quotidiens.

Économisez l'eau dans la salle de bains 

  • Avoir une chasse d'eau « économique » dans vos toilettes permet de réduire la consommation d'eau. Un réservoir de chasse classique (d’une capacité de 9 litres environ) consomme trois fois plus d'eau qu'un réservoir doté d’un bouton permettant de choisir le débit d’eau.
  • Dès que vous repérez un robinet qui goutte, réparez-le sans délai pour éviter de vous retrouver avec une consommation d’eau très élevée.
  • Il est fortement recommandé d’utiliser des pommes de douche et des mitigeurs économiques.
  • Une douche plutôt qu’un bain : faire couler un bain complet représente une consommation d'eau et d'énergie trois fois plus élevée que pour une douche. La consommation d'eau chaude représente une part importante de la consommation d'énergie d’un ménage, au même titre que le chauffage.
  • Lorsque vous vous brossez les dents, utilisez une tasse pour vous rincer la bouche, sans laisser l’eau couler au robinet.

Consommez moins d’eau pour vos lessives  

  • Chargez toujours votre machine à laver à pleine capacité. Ne faites pas de prélavage et optez pour des lessives à 60 °C, et non 90 °C. Il n’est nécessaire de procéder à un prélavage que lorsque le linge est très sale.
  • Utilisez des programmes à économie d'énergie, si votre lave-linge ou votre lave-vaisselle les proposent. Cela prendra un peu plus de temps, mais vous économiserez de l'eau, et donc de l'énergie.
  • Un sèche-linge consomme deux fois plus d'énergie qu'un lave-linge pour la même quantité de linge. Il est donc préférable, dans la mesure du possible, de faire sécher votre linge dans la buanderie ou à l'air libre.

Économisez l'électricité pour préserver le climat

En plus du chauffage et de l'eau chaude, on a toujours besoin de beaucoup d'électricité dans un ménage. Même si sa part dans la consommation totale d'énergie reste relativement faible, il existe de nombreuses raisons d'économiser l'électricité. D’une part, le prix de l'électricité est en constante augmentation ; d'autre part, dans beaucoup de régions, l'électricité est encore largement produite dans des centrales électriques conventionnelles fortement polluantes. Dans beaucoup de pays, on utilise majoritairement des sources d'énergie fossiles comme le charbon ou le gaz naturel, qui libèrent du CO2 lorsqu’elles sont brûlées et sont donc nocives pour l'environnement.

Éteignez complètement vos appareils électriques au lieu de les mettre en veille

Dans beaucoup de domaines, économiser l'électricité est un jeu d'enfant. Par exemple, il suffit d'éteindre complètement vos différents appareils électriques (chaînes hifi, téléviseurs, ordinateurs) lorsque vous ne les utilisez pas pendant une longue période. Beaucoup de ces appareils disposent d'un mode veille très pratique, qui permet de les utiliser plus rapidement. Le problème, c’est qu’ils continuent à consommer de l’énergie lorsqu’ils sont en veille. Quand on veut réaliser de vraies économies d'énergie, il faut opter pour des multiprises avec interrupteur, afin de pouvoir débrancher plusieurs appareils électriques en un seul geste.

Les climatiseurs sont très énergivores

Un logement doté d’un système de climatisation bénéficie toujours de températures agréables pendant les chaudes journées d'été. Cependant, ces appareils consomment beaucoup d'énergie. Même s'ils ne sont utilisés que quelques jours par an, ils entraînent des factures d'électricité élevées. Il existe une alternative avantageuse qui ne consomme pas d’énergie : la pompe à chaleur avec fonction de refroidissement. De plus, elle est aussi utile l’hiver, pour chauffer les pièces de manière fiable et économique. En été, elle permet de rafraîchir les chambres de manière agréable. Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter notre article Pompe à chaleur - un système de climatisation naturelle et active.

Produisez votre propre électricité grâce à un système photovoltaïque

Les panneaux photovoltaïques sont maintenant disponibles dans une grande variété de modèles et de performances. Si l’orientation de votre toit le permet, vous pouvez y installer des panneaux solaires rapidement pour un coût d’investissement limité. En cas de surproduction d’énergie propre, vous serez même en mesure d’injecter l'électricité ainsi produite dans le réseau électrique de votre commune pour en tirer un revenu complémentaire. Ou vous pourrez bien sûr l’utiliser pour vos propres besoins. Dans ce cas, vous n'aurez plus à vous préoccuper de savoir comment économiser l'électricité.

Vous trouverez également de plus amples informations sur les économies d'énergie de chauffage dans notre FAQ.