Différence entre : purgeur automatique, dégazeur ou séparateur d'air ?


Tout le monde connaît l’expression : “il y a de l’eau dans le gaz”. Elle symbolise une situation tout à fait conflictuelle. L’inverse, “il y a du gaz (air) dans l’eau”, est également vrai en ce qui concerne les réseaux de chauffage.
La présence d’air dans les circuits hydrauliques des installations de chauffage ou sanitaire va engendrer les phénomènes négatifs suivants : du bruit, de mauvais échanges thermiques, de la corrosion.
Pour éliminer l’air des installations de chauffage, il existe principalement deux dispositifs différents mais complémentaires de par leur rôle et leur implantation : le purgeur d’air automatique et le séparateur d’air.

 

Purgeur-d-air-882x496.jpg

Le purgeur d’air

Les purgeurs d’air automatiques sont présents sur les réseaux de chauffage pour éliminer l’air emprisonné dans les installations de chauffage et de climatisation sans devoir intervenir manuellement.
Ils permettent ainsi d’éviter les effets indésirables comme le bruit, la cavitation des pompes, l’usure des appareils présents sur les circuits et le mauvais rendement des corps de chauffe et des émetteurs de chauffage (radiateur, plancher chauffant…). Ils sont essentiels lors du remplissage de l’installation ou lors d’un appoint d’eau.
Ces dispositifs doivent être installés à la verticale, sur la bouteille de découplage, sur les colonnes et en général aux points de l’installation susceptibles de contenir des poches d’air, généralement où la vitesse de circulation est la plus faible possible. Pendant le fonctionnement, le bouchon supérieur doit être dévissé pour la version classique, il doit par contre être complètement vissé pour la version hygroscopique.

Le dégazeur ou séparateur d’air

Le séparateur d’air permet de retirer les micro-bulles du réseau de chauffage qui n’auraient pas été éliminées par les purgeurs d’air à la mise en service ou qui auraient pénétré dans les réseaux au fil du temps.
De part sa conception, il piège des bulles d’air de taille beaucoup plus petites.
Les gaz libérés et piégés peuvent ensuite être retirés du fluide. Pour une meilleure efficacité, il est généralement installé à la sortie de la chaudière (c’est à dire au départ du circuit de distribution) vers les émetteurs de chauffage.
 

Degazeur-882x496.jpg