Une dialyse "verte" – deux entreprises familiales posent de nouveaux jalons

„Vert“ – une philosophie bien plus qu'un simple mot

Cela fait déjà plusieurs décennies que la protection de l'environnement et du climat est fermement ancrée dans les stratégies de développement durable des deux entreprises familiales de la Hesse B. Braun et Viessmann. Les compte-rendus réguliers sur le développement durable en témoignent, de même que les nombreux projets dont elles sont à l'origine et qui sont dédiés à la poursuite de ces objectifs.

 

Après épuration du sang, les effluents d'eau chaude s'écoulent habituellement directement dans les conduites d'évacuation, inutilisés. Pour préserver les ressources d'énergie et réaliser des économies, les sociétés B. Braun Avitum AG et Viessmann Deutschland GmbH ont travaillé ensemble au développement d'une nouvelle solution permettant d'augmenter l'efficacité énergétique du processus : l'énergie du dialysat évacué est transférée à l'eau froide du réseau potable entrante par un dispositif centralisé de récupération de la chaleur. Cela s'effectue au travers de l'installation de deux échangeurs de chaleur hautement efficaces avec des circuits d'eau distincts. L'installation peut être surveillée à distance. Le système est destiné à équiper les centres de dialyse, en particulier dans le cas de projets de construction neuve et de rénovation. Une implantation ultérieure dans des installations existantes est également possible.

 

Combiné à d'autres systèmes de chauffage et de rafraîchissement innovants de la société Viessmann, ce système devrait permettre à l'avenir de cumuler, dans les centres de dialyse ainsi équipés, plus d'électricité et de chaleur que les quantités nécessaires à la dialyse.

 

Les patients atteints d'insuffisance rénale chronique doivent généralement se soumettre trois fois par semaine à une séance de dialyse, car la production d'urine et les constituants de l'urine – de l'eau et des toxines – peuvent s'accumuler dans le corps et engendrer une urémie en l'absence de thérapie. Au cours de l'hémodialyse, la totalité du sang est épurée à l'aide d'un filtre spécial, le dialyseur. Le processus de filtration nécessite une forte consommation d'énergie.

Avantages de la coopération

● Récupération centralisée de la chaleur en séance de dialyse.

●  Le système devrait permettre à l'avenir de cumuler plus d'électricité et d'énergie que les quantités nécessaires à la dialyse.

●  Préserver l'environnement et faire des économies d'électricité.

●  Evoluer vers une dialyse écologique.


La récupération centralisée de la chaleur en séance de dialyse permet de faire des économies d'électricité et de préserver l'environnement

La dialyse est une technique qui consomme beaucoup d'énergie : 150 litres d'eau sont requis en moyenne pour une séance de dialyse standard. Le dialysat doit être porté de 12°C, température d'arrivée de l'eau, à 37°C, température habituelle du corps. Les coûts d'électricité pour ce processus uniquement s'élèvent dans un centre de dialyse d'une capacité de 30 places à plus de 13 000 euros par an*. Après épuration du sang, les effluents d'eau chaude s'écoulent en outre directement dans les conduites d'évacuation, inutilisés.

 

Les coûts d'électricité élevés et l'énergie contenue dans les effluents aqueux ont incité les entreprises familiales B. Braun Avitum et Viessmann Deutschland à travailler ensemble à un projet unique en son genre : la récupération de chaleur en hémodialyse. La construction neuve ou la rénovation de centres de dialyse offrent les conditions idéales à la mise en œuvre de ce concept déjà éprouvé dans des conditions pratiques. Le principe d'économie d'énergie est relativement simple : la chaleur résiduelle contenue dans les effluents est utilisée pour préchauffer l'eau pure nécessaire.

Jusqu'à 17 % d'économies par an

Les échangeurs de chaleur permettent de récupérer les calories des effluents à 37°C à hauteur de 16°C et de préchauffer ainsi l'eau froide du réseau potable dont la température est de 12°C, à 28°C. Les 9°C restants sont assurés par le système de chauffage intégré au dialyseur. Il en résulte des coûts d'électricité considérablement plus faibles. Un système de chauffage à cogénération avec une installation photovoltaïque pour l'autoproduction d'électricité offre d'autres possibilités d'économies.

*Pour un centre de dialyse moyen accueillant 106 patients à raison de trois séances par semaine par patient, pour un tarif de l'électricité moyen en Allemagne de 0,22 euro/kWh (version : 06/16).

Waermerueckgewinnung.jpg

Récupération de chaleur centralisée

La récupération de la chaleur des effluents en séance de dialyse (1–4) est un système en circuit fermé. D'autres économies d'énergie peuvent être réalisées moyennant un système de chauffage à cogénération avec une installation photovoltaïque pour l'autoproduction d'électricité (5–9).

[1] Récupérateur de chaleur sur eau grise
[2] Echangeur de chaleur à plaques
[3] Osmoseur
[4] Centre de dialyseµ
[5] Installation photovoltaïque
[6] Réservoir tampon d'eau primaire
[7] Centrale de cogénération
[8] Chaudière gaz à condensation
[9] Onduleur

Ci-dessous notre fiche d'information sur la "Dialyse verte". Elle contient une description de la solution système et des informations sur les produits Viessmann.


Animation

Cette animation illustre le mode opératoire d'un centre de dialyse. Les flux d'énergie, les potentiels d'économie et les composants impliqués y sont mis en évidence.


Notre solution vous intéresse ? N'hésitez pas à nous contacter dans ce cas :


Viessmann Deutschland GmbH

Rüdiger Salamon
Key Account Manager Gesundheits- und Sozialwesen
Mobile : +49 1511 5168750
E-Mail: SalR@viessmann.com

B. Braun Avitum AG

Martin Kuhl
Vice President Sales & Marketing Water Treatment Systems
Téléphone : +49 5661 713069
Mobile: +49 170 9174265
E-Mail: martin.kuhl@bbraun.com


Gamme complète

La gamme complète des produits Viessmann comprend des solutions spécifiques avec des systèmes efficaces et des puissances de 1,5 à 120 000 kilowatts pour tous les domaines d'application et toutes les sources d'énergie. En relation avec le projet "Dialyse verte", nous souhaitons attirer plus particulièrement votre attention sur les groupes de produits suivants :

La centrale de cogénération produit de l'électricité et de la chaleur

Les centrales de cogénération compactes Vitobloc 200 produisent de façon décentralisée de la chaleur et de l'électricité avec des rendements globaux pouvant atteindre 95 %. Comparativement à une alimentation en énergie classique, jusqu'à 30 % d'énergie primaire peuvent être ainsi économisés.

La pompe à chaleur utilise la chaleur gratuite

Les pompes à chaleur Vitocal, avec une température de départ élevée pouvant atteindre 72°C, constituent le premier choix pour un haut confort eau chaude dans les grands bâtiments de logements, de même que dans les bâtiments à usage commercial ou social. Pour le chauffage d'un centre de dialyse, il est par exemple possible d'utiliser une pompe à chaleur eau/eau qui utilise les effluents à 28°C comme source d'énergie primaire.

La chaudière gaz à condensation couvre les charges de pointe

Les chaudières gaz à condensation compactes murales et au sol transforment l'énergie à 98 % en chaleur. Elles sont très efficaces et particulièrement économiques. Dans les installations de chauffage industrielles, elles assurent fréquemment la couverture des charges de pointe lorsque, en présence de températures particulièrement basses, la production de l'énergie de chauffage ou la mise à disposition d'eau chaude par le système principal (centrale de cogénération ou pompe à chaleur) ne suffit plus.

Des systèmes de stockage pour l'électricité autoproduite

Les systèmes de batteries Viessmann Vitocharge pour le stockage de l'électricité autoproduite augmentent les capacités d'autoconsommation et, par conséquent, l'efficacité d'une installation photovoltaïque ou de cogénération. Lorsqu'aucune électricité n'est requise, le système charge les batteries. Si l'accumulateur est plein et qu'aucun circuit consommateur raccordé n'est actif, le courant est réinjecté dans le réseau public et donne lieu à une rétribution.


Vitobloc_200.jpg

Vitobloc 200 Centrales de cogénération

Puissance électrique : 6 à 530 kWel, puissance de chauffage : 15 à 600 kWth, Energie : Gaz naturel, biogaz, gaz liquide

Informations produits sur la cogénération
Vitocal.jpg

Vitocal Pompes à chaleur

Pompes à chaleur eau glycolée/eau, Puissance : 2,4 à 1128 kW, Pompes à chaleur air/eau, Puissance : 11,3 à 50,0 kW, Pompes à chaleur eau/eau, Puissance : 116 à 290 kW, Pompes à chaleur jusqu'à 2000 kW

Informations produits sur les pompes à chaleur
Vitodens_200.jpg

Vitodens 200

Puissance : 2,4 à 150 kW, 10 ans de garantie sur les échangeurs de chaleur en acier inoxydable, régulation automatique du brûleur Lambda Pro Control Plus,

Informations produits Vitodens 200