Pourquoi utiliser une chaudière
gaz à condensation ? 

La France, compte 12 millions de chaudières dont près de 3,5 millions qui ont plus de 20 ans. Trop souvent, les propriétaires ignorent à quel point leur système de chauffage est vétuste, entraînant une surconsommation et un alourdissement de leur facture énergétique.

Ces anciennes installations, très polluantes, rejettent inutilement du CO2 et contribuent au réchauffement climatique.

Le remplacement de ces installations par des chaudières gaz à condensation à haut rendement, combinées à des installations solaires, permet aux consommateurs d'économiser jusqu'à 35 % d'énergie.

A compter du 26 septembre 2015, la condensation devient le standard

Avec l’entrée en vigueur le 26 septembre 2015 de la directive européenne ErP (Energy related Products) qui définit des critères minimums de rendement énergétique et des limites maximales d’émissions polluantes et acoustiques, seules les chaudières au rendement saisonnier égal ou supérieur à 86% seront encore autorisées sur le marché.

Un chauffage gaz soutenu par le solaire

L'énergie gratuite du soleil est encore trop rarement utilisée pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire. Lors de la rénovation d'une installation de chauffage ou du remplacement d'une chaudière, envisagez de lui combiner une installation solaire.

 

Brennwerttechnik.png

Economisez grâce au gaz à condensation

La technique à condensation exploite non seulement la chaleur produite par la combustion du gaz, mais également la chaleur inutilisée s’échappant par la cheminée.

La chaudière à condensation extrait presque intégralement la chaleur contenue dans les fumées pour la transformer en chauffage. Les chaudières à condensation Viessmann sont pourvues de surfaces d'échange Inox-radial en acier inoxydable qui refroidissent les effluents gazeux avant qu'ils ne soient évacués dans la cheminée. La vapeur d’eau est condensée et sa chaleur libérée est récupérée.

Grâce à cette technologie, les chaudières gaz à condensation offrent un rendement atteignant 98 % (PCS) / 109 % (PCI) et permettent ainsi d'économiser de l'énergie. Ce principe permet non seulement d’épargner une énergie précieuse, mais également de préserver l'environnement grâce à une forte réduction des émissions de CO2.