La cogénération : produire de l’électricité et du chauffage

Avec la diminution des réserves d’énergies fossiles, la cogénération est devenue la nouvelle solution énergétique à envisager. La cogénération pourrait représenter un complément essentiel pour les centrales et les industries, mais également pour le l’habitat individuel grâce à la micro-cogénération. Outre les systèmes à micro-cogénérations à moteur Stirling, les chaudières à pile à combustible représentent également une solution intéressante pour la production décentralisée.


La cogénération : une efficacité énergétique exceptionnelle

L’électricité produite par les centrales dégage de la chaleur qui s’échappe sous des formes résiduelles. Les chaudières de cogénération utilisent cette chaleur pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire : elles atteignent alors un rendement deux fois plus élevé que si les productions d’électricité et de chaleur étaient séparées.
 


Primaerenergieeinsparung.jpg

Chaudières à micro-cogénération et économies d’énergie


La cogénération vous permet d’économiser jusqu’à 40% d’énergie et de réduire sensiblement vos émissions de CO2. Cette technique novatrice offre un avantage supplémentaire : vous êtes moins impacté par les fluctuations des prix de l’électricité. L’excédent d’énergie peut être revendu au distributeur d’électricité.
 

Mikro-KWK-Stirlingmotor.png

 

La micro-cogénération avec un moteur stirling

 

Pour la chaudière à micro-cogénération Vitotwin 300-W, un moteur Stirling prend en charge la production d’électricité, actionné par un brûleur au gaz. L’électricité du moteur Stirling génère de la chaleur qui sert à la production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Cette énergie s’avère suffisante la majeure partie de l’année. Lorsqu’une plus grande quantité de chaleur est requise, c’est la chaudière gaz à condensation intégrée à l’appareil qui s’enclenche.

Viessmann_MS_00208_grau_oF

Cogénération et pile à combustible


La pile à combustible : une technologie qui préserve l’environnement


Hydrogène et oxygène : il ne faut rien d’autre pour produire de l’électricité et de la chaleur. La base de la combustion dite "froide" est la réaction chimique de ces deux substances. Elle se déroule entre deux électrodes : l'hydrogène est amené sur l'anode et divisé par un catalyseur en ions positifs et électrons négatifs. Les électrons se déplacent jusqu'à la cathode via un conducteur électrique, ce qui produit un courant électrique. Parallèlement, les ions d’hydrogène chargés positivement accèdent à la cathode via les électrolytes (membrane à échange ionique) où ils se combinent finalement à l’oxygène pour former de l'eau. La chaleur est libérée.
 

bhkw-otto-motor-1-2.jpg

Centrale de cogénération au gaz

Une centrale de cogénération au gaz produit à la fois de la chaleur et de l’électricité. Sa performance convient aux immeubles d’habitation et aux entreprises industrielles. Côté chaleur, la centrale de cogénération est utilisée parallèlement à une chaudière. Les deux générateurs sont raccordés à l’installation énergétique pour produire l’eau de chauffage et l’eau sanitaire.

Les appareils compacts Vitobloc 200 mettent l’accent sur le concept de cogénération thermique décentralisée : l’électricité est produite pour les besoins propres et la chaleur générée simultanément est utilisée sans perte. L’électricité qui n’est pas utilisée est rémunérée et alimente le réseau public.